La série du jour: Sous la surface

Faith Howells jongle entre la défense d'une fermière accusée de meurtre et ses problèmes familiaux.

Sous la surface Prod
Diffusion le 8 juillet à 20h15 sur La Une

Avocate occupée et mère de famille dévouée, Faith Howells avait découvert que son mari, Evan, soudainement disparu menait une double vie. L’excellent thriller que constituait la première saison de Sous la surface aurait pu s’arrêter là. Mais, succès aidant, la série galloise a été prolongée pour deux nouvelles salves de six épisodes chacune (la troisième et dernière saison a été diffusée fin 2020, en Grande-Bretagne).

Les spectateurs retrouvent donc la maman débordée 18 mois après les événements qui ont bouleversé sa vie. Elle court d’une affaire à l’autre – à tel point qu’elle est devenue un élection libre difficile à gérer pour son cabinet – vérifie que ses trois enfants grandissent aussi bien que possible et rend des visites extrêmement tendues à son époux en prison. De plus, la courageuse Galloise paye encore lourdement les conséquences des affaires louches d’Evan. Et, comme si cela ne suffisait pas, la voilà chargée de défendre une connaissance, femme aux apparences sans histoire accusée d’avoir tué son mari. Faith, qui n’a jamais traité ce genre de cas, ne peut s’empêcher de faire un parallèle entre ce dossier et ce qu’elle a vécu quelques mois plus tôt.

Tournée dans les magnifiques paysages du Pays de Galles et portée par des acteurs de talents – Eve Myles (Faith) et Bradley Freegard (Evan) en tête, la deuxième saison de Sous la surface emporte le public dans une propriété fermière, au cœur d’une intrigue teintée de problèmes d’argent et de relations interpersonnelles compliquées. Une production toujours aussi prenante mais qui se regarde moins facilement sans avoir le contexte de la première saison. Cela tombe bien, la RTBF propose une remise à niveau, en mettant en ligne les huit premiers épisodes de la fiction sur Auvio dès le 1er juillet.

Sur le même sujet
Plus d'actualité