Patrick Swayze, l’homme derrière l’image

Disparu il y a douze ans, Patrick Swayze est au centre d'un documentaire classique mais touchant.

Patrick Swayze @Belgaimages
Diffusion le 7 juillet à 20h30 sur TMC

Il y a des choses que l’on sait sur Patrick Swayze. Son agilité de danseur qui fit de lui une star en 1987, grâce à Dirty Dancing. Mais aussi son art de la poterie qui, dans Ghost, donna vie à la scène la plus érotique de l’histoire de la comédie romantique. Ce que le documentaire de TMC (diffusé une première fois en 2019) promet de nous apprendre, c’est tout le reste. Son premier gagne-pain, quand il parade dans les parcs Disneyland sous les traits du prince charmant de Cendrillon. Sa passion pour les chevaux, élevés dans son ranch en Californie. Et puis ses nombreux combats.

En 1982, Patrick Swayze a 30 ans et sa carrière est au point mort. Lui qui rêve d’Hollywood n’a fait qu’une apparition dans Skatetown USA. Marié à Lisa, qu’il a rencontrée sept ans plus tôt et avec qui il restera marié le reste de sa vie – il doit également affronter un drame privé: après deux fausses couches, la jeune femme ne peut plus avoir d’enfants. Lorsque cette année-là son père succombe à une attaque cardiaque, c’en est trop pour l’acteur. Il sombre dans l’alcoolisme et la drogue. Des addictions qu’il révèle dans Time of My Life – coécrit en septembre 2009 avec son épouse.

En 1994, lorsque sa sœur se suicide, il entre en cure de désintoxication. Icone d’une génération, fragilisé par son mal-être, Patrick Swayze connaîtra une suite de carrière timide, avec entre autres l’excellent Donnie Darko ou Secrets de famille. En 2008, alors qu’il tourne la série The Beast – où il incarne un agent du F.B.I. qui forme une jeune recrue – les médecins lui diagnostiquent un cancer du pancréas. Il va se battre pendant près de deux ans mais ce foutu crabe sera le plus fort et l’emmena danser ailleurs le 14 septembre 2009.

Sur le même sujet
Plus d'actualité