La série du jour: Major Crimes

Major Crimes, l'excellent spin-off de The Closer, touche à sa fin. Non sans surprendre.

Major Crimes Prod
Diffusion le 28 juin à 21h05 sur France 2

Il est rare qu’une série dérivée soit à la hauteur de son modèle original. Née de la cuisse de The Closer: L.A. enquêtes prioritaires – une saga policière produite de 2005 à 2012, menée d’une main de maître par la charismatique Brenda Leigh Johnson (Kyra Sedgwick, Phénomène) -, Major Crimes a su prouver qu’elle pouvait rivaliser, en termes de qualité, avec son aînée. Il faut dire que les deux fictions avaient été chapeautées par le même scénariste en chef, James Duff.

Dans ce spin-off, donc, on suivait cette fois-ci les investigations de la capitaine de police Sharon Raydor (Mary McDonnell, Fargo), tout aussi fascinante que sa prédécesseure. Las. Après six saisons d’existence, de 2012 à 2018, et bien que toujours populaire, le feuilleton avait été annulé par TNT, sa chaîne de diffusion américaine.

Histoire de finir en beauté, les producteurs font le choix d’articuler cette ultime salve de treize chapitres autour de trois histoires, alors qu’elle avait plutôt l’habitude, jusque-là, de résoudre une affaire par épisode. Dans la première arche, les héros s’intéresseront à la mystérieuse disparition de trois adolescents: l’occasion pour les auteurs de mettre en avant de nombreux dysfonctionnements sociétaux. La deuxième intrigue évoquera ensuite le meurtre d’une femme de loi, tandis que la troisième verra le retour de Phillip Stroh (Billy Burke, Zoo). Cet avocat reconverti en meurtrier, qui va décider de s’en prendre à Rusty (Graham Patrick Martin, Mon oncle Charlie). Le fils adoptif de Sharon entend d’ailleurs entamer des études de droit, tout en poursuivant sa relation avec Gus, son petit ami. La protagoniste principale, enfin, ne sera pas en reste dans cette dernière ligne droite déstabilisante pour elle, et qui ne laissera pas de marbre les aficionados. Les mouchoirs seront de rigueur.

Sur le même sujet
Plus d'actualité