D’après une histoire vraie: L’abbé Pierre, l’insurrection de la bonté

Arte lance sa série d’histoires vraies derrière les biopics les plus célèbres du cinéma.

D'après une histoire vraie Arte
Diffusion le 27 juin à 18h25 sur Arte

On connaît de lui son importance pour les Compagnons d’Emmaüs, mais l’Abbé Pierre a eu au moins mille autres vies. Celle d’un gosse de riche à Lyon, “d’une part né dans une famille relativement privilégiée et d’autre part très marqué par la profondeur et la vérité de la vie de Foi vécue par papa et maman”, en dira-t-il. Celle aussi d’un résistant, qui organisa un laboratoire de faux-papiers, des filières de passage vers la Suisse ou les Alpes pour les réfractaires au travail obligatoire en Allemagne et qui créa le “Maquis Palace”, nom ironique assigné à un lieu vétuste de résistance en Chartreuse. Celles encore de député en Meurthe-et-Moselle ou de mendiant dans les rues de Paris.

La vie de l’Abbé Pierre, en partie dévoilée dans le film de Denis Amar Hiver 54, l’abbé Pierre (1989), est ici très finement détaillée dans le premier épisode de 26 minutes de la collection D’après une histoire vraie. Tous les dimanches jusqu’au 15 août, Arte s’intéresse à l’histoire méconnue de grands Hommes: les ouvrières de l’automobile de Dagenham, le militant pour les droits des homosexuels Mark Ashton ou encore la résistante Lucie Aubrac.

Sur le même sujet
Plus d'actualité