Les carnets du baroudeur

Bourlingueur dans l’âme, François Mazure était la personne idéale pour incarner le nouveau concept de la RTBF.

Un monde à part RTBF
Diffusion le 20 juin à 20h50 sur La Une

Tourner un nouveau programme d’évasion au quatre coins du monde en pleine pandémie, telle a été la récente et délicate mission du journaliste, qui combine ici son métier à sa passion de voyageur. Car, entre autres comme bénévole dans l’associatif, Mazure a déjà sillonné une soixantaine de pays. “La chaîne tenait à moderniser l’offre découverte-aventure. Ayant étudié la sociologie, l’anthropologie et même terminé mon mémoire au Népal (sourire), c’est un rêve qui se réalise!”, concède celui qui a animé cinq saisons de Sept à la Une.

En chantier depuis l’été dernier et ayant donc fait face aux incertitudes liées à la crise, l’émission a réellement pris forme en ce début d’année. “C’était intense. On a tout tourné entre février et mai avec Renaud Hoyois, le caméraman. Soit la Colombie, le Congo, le Golfe de Gascogne, l’Amérique, la côte asiatique […]” .

Dévoilés jusqu’au 29 août dans l’habituelle case du Jardin Extraordinaire, ces neuf numéros – voire 10, selon le …parcours des Diables Rouges à l’Euro! – de vingt-six minutes s’inspirent du style de reporters-vidéastes anglo-saxons à succès, œuvrant sur le web. Constitué d’une moitié de sujets étrangers, Un monde à part ambitionne de filmer l’improbable, l’inattendu et le surprenant. “L’idée est simplement de raconter ce qui se passe, avec l’authenticité comme principal leitmotiv, car c’est ce que beaucoup recherchent à l’heure actuelle. On mélange le langage classique du reportage à celui des réseaux sociaux, qui sont aussi visés dans ce cas”, ajoute celui qui repartira dès septembre, le feu vert pour une deuxième saison ayant déjà été donné. Auteur de 200 reportages pour le 13h de TF1 entre 2006 et 2009, ce sympathique namurois de 42 ans promet une émission dominicale “pédagogique, simple et vulgarisée, s’adressant au plus grand nombre”.

Sur le même sujet
Plus d'actualité