Si on lisait à voix haute, la finale

C’est la grande finale pour consacrer le ou la meilleur.e lecteur.rice de France.

Si on lisait à voix haute
Diffusion le 17 juin à 20h50 sur France 5

À l’âge de dix ans, j’étais tellement timide, je parlais et je lisais très mal. Je veux tendre la main, comme deux-trois personnes l’ont fait pour moi à un moment donné, et ont changé ma vie, je me dis que ça vaut le coup.” Guillaume de Tonquédec est acteur. Il est notamment connu pour ses apparitions dans Le prénom, Barbecue ou la série Fais pas ci, fais pas ça. Guillaume de Tonquédec est également reconnaissant d’une époque où d’autres l’ont aidé à se projeter en tant qu’artiste qui jongle avec les mots et les expressions. C’est l’une des raisons pour lesquelles il est devenu coach des finalistes de Si on lisait à voix haute.

Cette émission, présentée par François Busnel, regroupe 130.000 collégiens et lycéens de toute la France (métropole et Outre-Mer) autour du travail de la lecture de texte. Dix de ces gamins, âgés de 10 à 17 ans, ont franchi une à une les étapes du concours depuis septembre 2020, grâce notamment à l’aide individualisée des coachs Anne-Loiret et Loïc Corbery de la Comédie-Française, et donc Guillaume de Tonquédec.

Ce jeudi, en finale, Léa, Baptiste, Divine, Gaspard ou encore Amélie tenteront de séduire un jury composé de Clara Dupont-Monod (femme de lettres dont le roman La Révolte a fait partie des quinze romans sélectionnés pour le prix Goncourt 2018), Cécile Coulon (romancière notamment récompensée par le prix des jeunes européens), Gaël Faye (romancier et musicien) et Éric-Emmanuel Schmitt (romancier et dramaturge). Pour ajouter un peu de sel à la soirée, quelques invités bien connus du cinéma français – Valérie Bonneton, François Berléand, Lionnel Astier, Anne Loiret – viendront interpréter des textes contemporains de Yasmina Reza (Heureux les heureux) et de Hervé Le Tellier (Les amnésiques n’ont rien vécu d’inoubliable). “Tendre la main à quelqu’un, lui dire “Vas-y, ouvre-toi, fais-toi confiance”, il n’y a rien de plus beau.”

Sur le même sujet
Plus d'actualité