La série du jour: The Salisbury Poisonings

Fiction quasi réelle sur les conséquences de l'empoisonnement d'un ancien espion russe en Angleterre

The Salisbury Poisonings Prod
Diffusion le 10 juin à 20h50 sur Arte

On se croirait dans une série d’anticipation. Une série qui aurait prédit l’arrivée, la diffusion et la tentative de gestion du coronavirus. Sauf qu’avec The Salisbury Poisonings, il ne s’agit pas de fiction ni de Covid-19, mais bien d’une histoire basée sur des faits réels, à savoir un empoisonnement à l’agent neurotoxique mortel, le Novichok, survenu le 4 mars 2018.

Ce jour-là, Sergueï Skripal se rend avec sa fille Ioulia dans un restaurant italien de Salisbury, une ville du Wiltshire en Angleterre. Le duo s’offre ensuite une petite promenade qu’il ponctue sur un banc public. C’est là que le poison entre dans sa phase décisive. Selon plusieurs témoignages, Ioulia se fige, les yeux grands ouverts, alors que son père se tient raide, presque mort. Rapidement, après l’intervention médicale, la police découvre l’identité de Sergueï Skripal, un ancien agent double à la fois lié à la Direction générale des renseignements de l’État-Major russe (GRU) et au Secret Intelligence Service britannique (SIS). Emprisonné par la Russie pour haute trahison, il avait bénéficié d’un échange de prisonniers avec les États-Unis pour venir s’établir en Grande-Bretagne.

The Salisbury Poisonings est une mini-série en quatre épisodes de 45 minutes qui décortique les conséquences de l’empoisonnement des Skripal. Il a en effet été vite décodé qu’une demi-cuillère à café de l’agent neurotoxique utilisé pouvait tuer 20.000 personnes. Les jours qui ont suivi la découverte du duo inanimé ont donc servi à retracer toutes les personnes qui avaient pu le croiser et à décontaminer toute la ville. Un récit prenant et assez proche de la réalité, emmené par Anne-Marie Duff en directrice-adjointe du Public Health England, Rafe Spall en enquêteur empoisonné et Myanna Buring en mère désorientée pratiquement témoin de la scène d’intoxication des Skripal.

Sur le même sujet
Plus d'actualité