Place à la finale de l’Europa League

Favori de cette 50e édition, Manchester United entend confirmer son statut contre Villareal.

Villareal Belgaimages
Diffusion le 26 mai à 20h20 sur Tipik

Cet hiver, pour ne pas avoir su émerger de son groupe en Ligue des Champions – au contraire du PSG et de Leipzig -, Manchester United s’est donc vu reverser en Europa League, l’antichambre de la principale compétition européenne. Ce, quatre ans après l’avoir remportée pour la première fois, face à l’Ajax d’Amsterdam. Après avoir éliminé le Real Sociedad, l’AC Milan, Grenade et l’AS Rome, les Anglais vont donc croiser la route d’un troisième club espagnol, le Villareal.

Si, depuis son arrivée au plus haut niveau en 1999, cette valeureuse équipe a déjà atteint quatre fois le stade des demi-finales de coupes d’Europe, personne n’aurait imaginé voir cette commune valencienne disputer la cinquième finale anglo-espagnole depuis la création de l’épreuve. Larguée cette saison en championnat, l’équipe où évolue l’ancien Brugeois Carlos Bacca est même contrainte de réaliser un exploit en soulevant le trophée ce mercredi, si elle veut participer à la prochaine campagne européenne. Car rappelons qu’un titre offre une place qualificative pour la prochaine Ligue des champions. Mais comment ne pas y croire ne fût-ce qu’un peu, quand on est entraîné par Unai Emery, trois fois lauréat de l’épreuve?

D’autant qu’avec ses stars comme le champion du monde Paul Pogba – déjà buteur en finale en 2017 – ou Edinson Cavani, dont c’est la première finale européenne à 34 ans, les Mancuniens pourraient jouer avec une certaine pression, l’Europa League restant leur seul titre jouable cette saison. Enfin, signalons au passage que des spectateurs pourront assister à cette finale disputée dans le stade polonais de Gdansk, rénové pour l’Euro 2012. Une jauge de 25% ayant été autorisée, près de dix mille personnes seront répartis entre locaux, invités et bien sûr, supporters des deux finalistes de ce soir.

Sur le même sujet
Plus d'actualité