La pièce de théâtre à ne pas rater: Atelier Vania

Malgré la fermeture des théâtres, Jacques Weber a trouvé le moyen de revisiter Tchekhov.

Atelier Vania Prod
Diffusion le 21 mai à 20h50 sur France 5

Il est à lui seul le théâtre, le cinéma et la télévision. Jacques Weber, c’est une voix, c’est la passion, et, surtout, c’est l’envie de créer. Il y a un an, comme tous les autres artistes, il a été stoppé net dans son élan. Empêché de continuer à jouer. Comme il le disait très justement au micro de RTL.fr : “Quand les choses sont vides, il faut être plein.

Face à la fermeture des lieux culturels et suivant son besoin irrépressible de retrouver les planches, Jacques Weber a eu cette idée géniale. Il allait se servir des moyens télévisuels pour faire renaître le théâtre. Une organisation simple à mettre en place: répéter durant trois semaines et tourner pendant quelques jours avec trois caméras. Ce qu’il s’apprête à monter en réalité, c’est un film théâtral.

Direction le Théâtre de l’Atelier (totalement désert), avec huit autres comédiens sous le bras (disponibles…par la force des choses), pour mettre en scène la pièce Oncle Vania d’Anton Tchekhov. On répète, ça joue et on filme la scène, la salle et les coulisses… Comme un moment de vie et de jeu. Le résultat s’appelle Atelier Vania. Deux autres créations du même type suivront – Atelier Cyrano et Atelier Misanthrope – toujours en collaboration avec ce théâtre privé situé à Montmartre.

Entre fiction et réalité, entre making of et mise en scène, le jeu cinéma de cette (ré)création en 4 actes amène une part plus intime, une exploration approfondie du silence. Jacques Weber n’aurait pas pu monter cette expérience novatrice dans ce lieu vide sans la motivation de jouer avec des acteurs qu’il admire. François Morel, poète lunaire, tantôt tendre, tantôt chafouin, interprète Vania. Il amène une humanité bouleversante. À ses côtés, Stéphane Caillard, actrice qui gagne à être connue, ou encore Audrey Bonnet. Vive la comédie humaine !

Sur le même sujet
Plus d'actualité