Le documentaire du jour: Voyage chez les hommes sans nom

En Guyane, l'écrivain-voyageur Sylvain Tesson nous plonge au cœur de la Légion étrangère française.

Voyage chez les hommes sans nom France 2
Diffusion le 10 mai à 23h05 sur France 2

Visiblement en vogue – RTL-TVi et Sandrine Corman lui ont pour rappel consacré une mini-série immersive en ce début d’année -, la Légion étrangère est cette fois au centre de ce documentaire inédit. Dans un tout autre style, puisque ce corps de l’Armée de terre française est observé par le très littéraire Sylvain Tesson.

Habitué à bourlinguer dans le monde entier depuis trente ans, l’auteur n’avait pas encore eu l’occasion de sillonner la forêt guyanaise, encore moins côtoyer la Légion. Le Centre d’entraînement en forêt équatoriale (le « CEFE ») était là pour répondre à ses attentes, là où sont basés 600 des 9.000 soldats du contingent.

Grâce à Tesson mais aussi au réalisateur Philippe Bodet – dans l’ombre, ce spécialiste du terrain joue un rôle précieux avec sa caméra -, on découvre quelques méthodes d’entraînements, tout en écoutant les motivations d’officiers et de stagiaires. Présents pour l’adrénaline, le choix d’un autre décor ou d’une carrière sûre, certains d’entre eux, par idéalisme ou non, ont parfois tout plaqué du jour au lendemain pour devenir ces volontaires, prêts à sacrifier leur vie pour la France. Une fois les présentations faites, notre binôme sera même autorisé à suivre une opération sur les 900 hectares entourant le camp. Où les principaux ennemis restent les chercheurs d’or clandestins: si ceux-ci sont rarement pris par défaut par la Légion, celle-ci leur saisit chaque année pour plusieurs millions d’euros de matériel.

Enfin, la dernière partie du film nous emmène sur la petite île Saint-Joseph, plus particulièrement sur les ruines du fameux bagne de Cayenne, d’où les derniers prisonniers sont partis en 1953.

Sur le même sujet
Plus d'actualité