La soirée cinéma du jour: Damien Chazelle

Avec Whiplash et La La Land, ses deux pépites musicales, Damien Chazelle nous en met plein le cœur et les oreilles.

La La Land Prod
Diffusion le 27 avril à 20h10 sur Plug RTL

Un réalisateur peut-il, à tout juste 30 ans, compter déjà deux chefs-d’œuvre dans sa filmographie? Damien Chazelle est la preuve flagrante que oui. Ce franco-américain a découvert la comédie musicale à la fin de ses études secondaires, avec les films de Ginger Rogers et Fred Astaire. “Mais aucun film ne m’a marqué davantage que Les parapluies de Cherbourg et Les demoiselles de Rochefort” , expliquera-t-il un jour. Et tout comme Jacques Demy, le jeune homme ne fera rien à moitié, en réalisant en 2009, à 24 ans, le méconnu mais prometteur Guy and Madeline on a Park Bench, qui permet de détecter la passion de la musique qui l’anime.

Avec son pote compositeur Justin Hurwitz, rencontré pendant ses études, il enchaîne aussitôt en planchant sur un autre film musical qui rendrait hommage à Demy et aux classiques hollywoodiens de jadis. Mais quel producteur irait miser sur un quasi-inconnu et un projet aussi casse-gueule? La La Land sera donc rangé dans un tiroir, en attendant des jours meilleurs. Et ce meilleur viendra avec Whiplash, initialement un court-métrage qu’il développera ensuite en long format. L’obsession pour la musique qui s’en dégage, par le biais d’un affrontement grandiose entre un prof et son élève, fera sensation auprès du public et de la Critique.

Trois Oscars plus tard, plus rien ne s’oppose à ce que La La Land voit le jour. Cette idylle tourmentée entre un jeune pianiste de jazz et une actrice – formidables Ryan Gosling et Emma Stone – dans le Los Angeles d’aujourd’hui s’ouvre par un hallucinant plan-séquence endiablé sur une bretelle d’autoroute. Avant de se poursuivre avec de brillantes chorégraphies et une histoire d’amour intense dont la conclusion, bouleversante, fait monter les larmes aux yeux. Une belle soirée sans fausse note en perspective!

Sur le même sujet
Plus d'actualité