Les Invisibles, la pépite signée Sébastien Lifshitz

Des gays et lesbiennes nés dans l’entre-deux-guerres racontent comment ils ont osé afficher leur différence.

Les invisibles Prod
Diffusion le 19 avril à 21h00 sur La Trois

“Les médias ne s’intéressent pas aux vieux, et encore moins aux vieux homos”, explique Sébastien Lifshitz. “Cette invisibilité des personnes âgées est incroyablement malsaine, elle ne fait qu’accroître notre angoisse face à la mort et au vieillissement.

C’est notamment ce constat qui a amené le réalisateur – récemment primé à Cannes pour Adolescentes – à s’intéresser à ces hommes et ces femmes nés dans l’entre-guerre et qui ont vécu leur homosexualité au grand jour, à des époques nettement moins tolérantes qu’aujourd’hui. Cela donne un documentaire-hommage à ces esprits libres qui, en vivant simplement, ont permis le développement de nombreuses libertés.

Sur le même sujet
Plus d'actualité