Happy Royal Birthday

Ce 21 avril, Histoire, National Geographic et France 5 célèbrent les 95 printemps d'Élisabeth II.

Elisabeth Belgaimages
Diffusion le 18 avril à 20h50 sur France 5

Quasi 70 ans de règne, c’est de la matière à documentaires! Et chaque chaîne aborde le destin de celle que les Anglais préfèrent appeler Mam’ que Sa gracieuse majesté.

Sur France 5, la soirée est dédiée aux années de crise, ces ”annus horribilis” qui ne se limitent pas à la funeste 1992 à travers deux films narrés par Denis Podalydès. Le premier, Les derniers combats d’Élisabeth II, se consacre au présent. Il démarre en 2019, avec l’accident de voiture du duc d’Édimbourg, passe par le scandale des frasques d’Andrew dans l’affaire Epstein pour arriver au Megxit. Les histoires en sont connues, mais commentées par des spécialistes de premier plan. On en retient aussi, peut-être même surtout, le rôle de soutien moral qu’a tenu la souveraine durant la pandémie. La ”grand-mère de la Nation” a tenu bon, comme toujours. Cette figure de courage, d’abnégation, de dévotion à sa fonction, la fait toujours plus adorer de ses sujets. Ils ont mis le temps à la comprendre, elle qui ne se livre pas et envisage son ”job” comme un sacerdoce.

On verra dans le deuxième documentaire, La révolution d’une reine, comment s’est construit ce personnage et comment la reine a négocié le cap difficile des nineties qui aurait bien pu lui coûter sa couronne, en acceptant de s’ouvrir et d’aller à la rencontre des gens.

À côté de ces deux documentaires assez ciblés, National Geographic et Histoire sont plus généralistes et nous retracent la vie mouvementée de cette femme en apparence si calme. La série en six épisodes d’Histoire (Élisabeth II, épisodes 3 et 4 ce soir) comme le film événement Élisabeth II, un destin royal de National Geographic nous racontent, à grand renfort d’images inédites et d’interviews exclusives (on retrouve, notamment, ses premiers ministres dans la série), une existence qui se mêle à la grande Histoire comme aucune. God save the queen, encore longtemps!

Sur le même sujet
Plus d'actualité