Le film du jour: Bohemian Rhapsody

Incarnation parfaite jusqu’au trouble, Rami Malek ramène carrément Freddie Mercury à la vie dans ce biopic classique mais passionnant.

Bohemian Rhapsody prod
Diffusion le 1er avril à 20h30 sur RTL-TVI

Il faut se pincer pour s’assurer qu’on n’a pas rêvé, tant la ressemblance est frappante. En effet, Rami Malek, découvert dans l’excellente série Mr. Robot, n’a pas seulement le look de Freddie Mercury, mais sa gestuelle, au millimètre près, son regard, sa rage un peu triste, le même torse fin dans le célèbre singlet blanc et même son râtelier… bref, au jeu de la copie conforme à vous ficher les poils, l’acteur a déjà gagné haut la main.

Et il n’aurait plus qu’à dérouler tranquillement son interprétation de Mercury pour rallier d’un geste la fan base du chanteur aux quatre octaves et ceux qui ignoreraient encore à quel point Queen est l’un des plus grands groupes du monde à avoir jamais existé. C’est à la fois la réussite et la limite de ce bon biopic qui n’a toutefois pas la force inventive de Rocketman, autre biopic sur un autre personnage bigger than life, Elton John, sorti au ciné quelques mois plus tard. Mais pas de quoi faire la fine bouche.

Si Bohemian Rhapsody passe trop vite sur la carrière du groupe, il ne rate certes pas le portrait de l’homme derrière l’icône, dévoilant avec pudeur et sensibilité les fêlures d’un artiste vraiment hors du commun.

Sur le même sujet
Plus d'actualité