Le monde selon Modi

Un portrait du Premier ministre indien révèle le vrai visage du dirigeant courtisé par l'Occident.

Narendra Modi @Belgaimages
Diffusion le 9 mars à 22h25 sur Arte

Pas sûr que le nom de Narendra Modi soit connu de tous. Pourtant ce nationaliste hindou est le Premier ministre de la plus grande démocratie de la planète, soit d’1,3 milliard d’habitants, à la tête de la cinquième puissance économique… et de la deuxième armée mondiale, ce qui se sait moins.

Modi se pose en gourou pacifiste, alimente le culte de sa personnalité en méditant dans l’Himalaya, joue les survivalistes dans l’émission Man vs Wild, mais gouverne aussi son pays avec une discipline de fer et des mesures coercitives. Sa politique, “hindou first” s’accompagne d’arrestations arbitraires et d’actions violentes contre les musulmans, notamment au Cachemire.

Pourtant, on le voit dans le film, les dirigeants occidentaux lui déroulent le tapis rouge, multiplient les câlins et les éloges en évitant les sujets qui fâchent. C’est qu’il faut un contre-pouvoir à la Chine dans la région indopacifique. Ce portrait donne à voir ce personnage complexe à travers ses années de formation, son ascension au sein du mouvement nationaliste, son développement dans l’État du Gujarat, jusqu’à son accession au pouvoir.

Aux commandes, Sophie Lepault nous livre un remarquable travail de décryptage, qui passe des fondements de sa doctrine (proche des idées nationalistes des années 20) à ses actes symboliques (raser une mosquée moghole pour construire un temple) en passant par son sens de la stratégie et de la communication sur les réseaux sociaux. Modi est le troisième homme politique le plus suivi sur Twitter. C’est aussi un super-héros de dessin animé lors de la campagne électorale et le premier à avoir utilisé des hologrammes pour ses meetings. Un homme redoutable, que nous décrivent politologues, diplomates, journalistes, biographes et politiciens indiens de tous bords.

Sur le même sujet
Plus d'actualité