La Fabrique du mensonge: fake news sur ordonnance

Les fausses informations qui entourent le Covid sont-elles l'expression d'un mal plus profond? France 5 analyse et décrypte Hold-up

La fabrique du mensonge France 5
Diffusion le 7 mars à 20h50 sur France 5

Les fausses informations se propagent aujourd’hui aussi rapidement qu’un variant britannique. Et elles déciment parfois des familles et des amitiés bien davantage que le virus lui-même. On est arrivé à un temps où ceux qui “ont compris” voient les autres comme des moutons, et à l’inverse, les réfractaires aux idées complotistes voient les conspirationnistes comme, au mieux, des idiots.

La série documentaire La fabrique du mensonge ne pouvait pas passer à côté du succès phénoménal du film Hold-Up, qui reprend la théorie du Grand remplacement et l’assaisonne à la sauce Covid. Le virus serait au service d’une substitution ethnique visant à dégager les Blancs d’Europe pour les remplacer par des immigrés, probablement musulmans. Une thèse, qui s’appuie sur une multitude d’autres tout aussi farfelues, déjà maintes fois mise à mal par… la réalité – mais les complotistes n’en démordent pas.

C’est ce fantasme de la vérité altérée qu’interroge La fabrique du mensonge ce soir. Comment, d’abord, a-t-on pu arriver à une telle méfiance envers toutes les institutions (politiques, sanitaires, médiatiques…) qui forment l’espace public? Pourquoi, ensuite, les adhérents à ces théories ont envie, voire besoin d’y croire? Il y a de quoi être pessimiste quand on voit la vérité se fracasser sur des mensonges renforcés à mesure qu’ils sont démontés. À se demander si Hold-Up – ou Ceci n’est pas un complot, qui cartonne chez nous -, n’est pas le symptôme d’un mal nettement plus profond, qui grandit dans la population à force d’être négligé par les autorités. France 5 proposera ensuite une enquête sur un sujet moins spectaculaire mais aussi dangereux, le mouvement du « manger cru ». Une pratique extrêmement risquée qui prend de l’ampleur en France grâce à sa popularité sur les réseaux sociaux.

Sur le même sujet
Plus d'actualité