Un viticulteur condamné aux pesticides

Fred Testot interprète dans Intraitable l’histoire vraie d’un viticulteur qui a défendu le bio devant la justice.

Intraitable France 2
Diffusion le lundi 1er à 21h05 sur France 2

Intraitable raconte une mésaventure surréaliste. Pourtant, ce téléfilm fait le récit d’un véritable procès qui a eu lieu en 2014. Cette année-là, un viticulteur, Emmanuel Giboulot (ici renommé Gabriel et incarné par Fred Testot), refuse de suivre un arrêté préfectoral qui oblige les agriculteurs bourguignons à utiliser des pesticides pour se prémunir d’une maladie, la flavescence dorée. La loi est abusive car le danger sanitaire n’est pas clairement attesté, mais même ses amis et son syndicat le poussent à se plier à cette décision. Pour rester en bio, il refuse et est forcé de porter l’affaire devant la justice. Commence alors pour lui une descente aux enfers. Les viticulteurs de la région le haïssent tellement pour avoir, selon eux, “détruit” l’image de leur métier qu’ils lui pourrissent la vie, avec les pires coups bas. À cela s’ajoute l’hostilité de l’État, l’intervention des lobbys de l’industrie chimique et une vie de couple malmenée par cette épreuve. Ce n’est qu’avec l’aide de son avocat et d’une ancienne lobbyiste repentie qu’il réussit à mobiliser l’opinion publique et à arriver devant les juges en position de force.

Ce téléfilm ne raconte pas une simple affaire judiciaire mais développe un véritable enjeu de société, l’aspiration à une agriculture plus saine et respectueuse de l’environnement. Intraitable, indéniablement teinté d’un message écologiste, prend aux tripes au vu du drame que vit ce viticulteur. Une tragédie dont certains détails ont été romancés mais qui retranscrit bien l’histoire d’origine, avec d’autant plus de force que Fred Testot, Zineb Triki et Patrick Timsit signent des performances brillantes et portent la puissance des émotions des personnages. En résumé: un succès pour la réalisatrice Marion Laine (A cœur ouvert), dont le téléfilm est suivi à 22h25 d’un débat animé par Julian Bugier sur le thème “Comment faire sans pesticides?”.

Plus d'actualité