La quotidienne de Jamy

Pour les curieux, Jamy lance une émission de connaissance fun. Pour compenser l'école en code rouge.

La quotidienne de Jamy
Diffusion tous les jours de la semaine dès le 22 février à 16h55 sur France 5

Depuis avril, Jamy Gourmaud a créé sa chaîne Youtube et sa communauté, Jamy et les Épicurieux. Durant tout le confinement, l’animateur journaliste a publié une vidéo quotidienne répondant aux questions du public. Depuis, quelque 800.000 abonnés suivent ses chroniques (qui ont adopté, depuis novembre, un rythme hebdomadaire). Le projet était multimédia dès l’origine. En voici aujourd’hui la déclinaison télé – mais pas moins interactive.

C Jamy, c’est un magazine quotidien de 25 minutes consacré aux savoirs, marqué par la patte (et les chemises à fleurs) de celui qui restera toujours le savant un peu fou du laboratoire de C’est pas sorcier! Le programme, d’ailleurs, parle à toutes les générations de ses fans. Ici, pas de camion blanc mais un “Lab”, décor d’expériences et des rencontres. Le ton n’a pas changé, mix de pédagogie, d’humour, de joie de vivre et d’écoute. Jamy ne fait pas semblant d’être jeune, mais parle aux jeunes de sujets qui les intéressent, sans avoir peur de leur en ouvrir d’autres, jusqu’aux plus arides en apparence (la naissance de Victor Hugo le 26 février, par exemple).

L’émission mélange des chroniques, des capsules d’explications concrètes sur des inventions courantes, à l’éclairage de spécialistes, scientifiques évidemment, mais aussi médecins, historiens. Les spectateurs sont invités à réagir et poser leurs questions via le hashtag #DisJamy sur les réseaux sociaux. Visuellement, Jamy passe à l’air du temps avec des infographies, de la 3D, de la réalité augmentée pour rendre le savoir plus digeste et réveiller la curiosité. On note aussi une rubrique récurrente dédiée à l’environnement, qui propose de nouvelles habitudes pour devenir plus écoresponsables. Un projet plein d’idées, de valeurs et garanti sans discours moralisateur.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité