Le retour de la Champions League

La plus prestigieuse Coupe d'Europe reprend son cours avec une finale avant l’heure, F.C. Barcelone/PSG

Messi Belgaimage
Diffusion le 16 février à 21h00 sur Club RTL

En proposant une rencontre entre le Barça de Lionel Messi et le PSG de Neymar dès la fin de sa trêve hivernale, la Ligue des Champions nous offre un match de rêve parmi les quatre premières rencontres (aller) des huitièmes de finale disputées cette semaine.

Un duel qui, en plus d’avoir un parfum de revanche suite au mémorable renversement de 2017 – les Espagnols avaient gagné 6-1 au retour après avoir été battus 4-0, au point de faire naître le terme « Remontada » dans le jargon sportif! – n’a jamais été aussi favorable aux joueurs français. Passé d’un camp à l’autre il y a quatre ans, en devenant avec 222 millions le transfert le plus cher de l’histoire du football, Neymar, vainqueur de l’épreuve en 2015 avec les Espagnols, a pour rappel été engagé par Nasser al-Khelaïfi – l’actionnaire qatari de Paris – pour enfin faire soulever à son club le plus important trophée européen. Après avoir été proche de cet exploit inédit lors de la toute dernière édition, qui a vu le PSG échouer de justesse en finale contre le Bayern Munich, la star brésilienne sait que ses anciens partenaires vivent des moments difficiles, financièrement surtout, avec une dette d’un milliard d’euros et des joueurs en absence de paiement. Son équipe actuelle, toujours plus mature, à l’image du champion du monde Kylian Mbappé, a de sérieux atouts pour l’emporter dès ce mardi en déplacement, ce qui, là aussi, n’est encore jamais arrivé.

Le Barça pâtira plus que les Français de l’absence de public lié à la situation sanitaire – car en rendant l’ambiance bouillonnante, les spectateurs compliquent souvent la tâche de l’adversaire, or l’arène habituelle des Espagnols est deux fois plus grande que le Parc des Princes. Mais il reste ce qui fait toujours le charme du ballon rond: sa glorieuse incertitude…

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité