Vis ma vie de narco

Enquête exceptionnelle dans Complément d’enquête qui, du producteur au consommateur, plongée dans la filière de la cocaïne.

Complément enquête France 2
Diffusion le 4 février à 23h05 sur France 2

Que ce soit en Belgique ou en France, la consommation de drogues a explosé ces dernières années. Mais puisque la pratique est illégale, le fonctionnement de ce secteur est évidemment complètement opaque. Il est de notoriété publique que ce soit un milieu sombre, violent et dangereux mais quelle est la réalité derrière cette image? Que se passe-t-il vraiment dans le circuit économique de la drogue? En ce sens, France 2 a eu la chance d’avoir un passe-droit exceptionnel pour répondre à cette question. Il s’avère qu’un ami d’enfance d’un de ses reporters est devenu narcotrafiquant, d’où la possibilité de filmer la filière de la cocaïne de bout en bout, de la production en Colombie jusqu’à la consommation à Paris, en passant par les zones de transit.

C’est donc une immersion très intrigante que propose Complètement d’enquête. Dès le début, on est tout de suite frappé par la réalité de la fabrication de la cocaïne. Bien sûr, à la base, il y a la feuille de coca, mais ce qui est moins connu, c’est qu’on y ajoute ensuite de l’essence, de la soude caustique mais aussi du ciment, et ce mélange donne enfin cette fameuse poudre blanche. Commence ensuite un gigantesque jeu de passe-passe où le produit circule depuis les confins de l’Amazonie jusqu’à São Paulo, puis à Casablanca et Madrid pour enfin arriver à Paris. Et ce qui est surtout intéressant, c’est le regard des narcotrafiquants sur leur travail. Un boulot dont certains n’en sortent pas vivants (comme on le voit ici) et qui conduit encore plus souvent à la case prison.

Bien sûr, cette filière est loin de représenter la totalité du secteur, mais cette immersion est très bien réalisée et est une vraie réussite. On en sort avec une bonne compréhension du fonctionnement du trafic de cocaïne, mais aussi des raisons qui permettent sa perpétuation (l’inventivité des narcotrafiquants, la difficulté de la police à les pourchasser…).

Sur le même sujet
Plus d'actualité