Le film du jour : Duelles

Avec Duelles, Olivier Masset-Depasse concocte un thriller hitchcockien doublé d’un formidable exercice de style.

Duelles RTBF
Diffusion le 1er février à 20h35 sur La Une

Impressionnant carton plein l’an dernier à la Cérémonie des Magritte, avec neuf récompenses sur dix nominations! Mais l’engouement pour Duelles, au féminin pluriel, s’explique aisément: ce surprenant portrait de femmes n’aurait sûrement pas déplu au maître du suspense. Car en adaptant Derrière la haine, un roman de Barbara Abel se déroulant à notre époque, et en le transposant dans les années 60 avec des décors intérieurs remarquablement reconstitués, le réalisateur lui confère un aspect hitchcockien des plus efficaces.

Le film nous fait partager la tension qui monte crescendo entre deux voisines, jusque-là meilleures amies du monde mais dont le quotidien va se voir bouleversé par un événement tragique. Instinct maternel, ambivalence et paranoïa vont alors peu à peu composer un cocktail redoutable. Et nous tenir en haleine jusqu’à un dénouement tout aussi retors. Du cinéma de genre et de qualité qui démontre que le Septième Art en Belgique francophone explore différents créneaux, comme nous l’a expliqué Olivier Masset-Depasse: “Les frères Dardenne creusent avec brio un sillon bien spécifique, tandis que j’essaie de toucher un peu à tout en ayant un terrain de jeu plus vaste. Le cinéma de genre est une alternative intéressante et qui n’empêche en rien une démarche d’auteur.

Dans cette optique, le prix des lycéens de cinéma décerné en 2020 à Duelles, lui a tout autant fait plaisir: “Dès que je peux rencontrer des jeunes dans des écoles et dialoguer avec eux, je me jette dans l’arène. C’est le meilleur endroit pour promouvoir une démarche artistique.” Fourmillant de projets, le cinéaste de 49 ans attend de voir si Largo Winch 3 pourra aboutir comme prévu, la crise du Covid ayant rendu la situation plus complexe à cause des différents lieux de tournage prévus à travers le monde. Par contre, “le remake américain de Duelles, avec Jessica Chastain et Anne Hathaway, est déjà financé et sur les rails, son quasi huis clos rendant le tournage nettement plus aisé. Enfin, une comédie basée sur le roman Le champ de bataille, de Jérôme Colin, est en cours d’écriture”. De quoi augurer de quelques beaux duels cinématographiques dans un proche avenir qu’on espère redevenu plus serein.

Sur le même sujet
Plus d'actualité