Irak, un pays en miettes

Retour sur l'histoire de l'Irak pour comprendre comment est né le chaos dans ce pays détruit.

Irak RTBF
Diffusion le 30 janvier à 21h05 sur La Trois

L’Irak, voilà bien un pays qui est au cœur de l’actualité depuis des décennies, tout comme l’Afghanistan. Aujourd’hui, il a l’allure d’un État sinistré qui tente tant bien que mal de se relever. Pourtant, dans les années 1970, il avait plutôt l’image d’une région prospère promise à un grand avenir grâce à son pétrole. Il faisait plutôt bon vivre dans les rues de Bagdad, la population n’était pas tiraillée entre chiites et sunnites, et la paix régnait. Comment l’Irak a-t-il pu dériver autant? C’est ce qu’essaye de découvrir cette série de quatre épisodes, avec successivement pour thème la guerre Iran-Irak des années 1980, la guerre du Golfe et l’embargo des années 1990, la guerre d’Irak des années 2000, et enfin l’épreuve du terrorisme.

Ce dimanche, France 5 diffuse tous ces épisodes d’un coup. Mais la veille, La Trois fait le choix de ne montrer que le deuxième, suivi d’un débat en plateau avec Josy Dubié, un ancien fonctionnaire aux Nations Unies qui a vécu les événements de l’époque. Le choix peut paraître surprenant mais en réalité, cet épisode est crucial. Avant, il est surtout question de montrer comment la dictature de Saddam Hussein s’est installée et a amené au conflit avec l’Iran, tout en jouant à un jeu ambivalent vis-à-vis des grandes puissances, mais le pays ne s’est pas encore effondré. Après, au début des années 2000, l’État irakien est déjà à genoux. C’est donc entre les deux périodes que tout se joue. Et comme dans les autres épisodes, ce documentaire bénéficie d’une analyse pointue, avec les témoignages des plus importants responsables politiques de l’époque. Une véritable immersion dans les chancelleries pour comprendre comment l’Occident a eu une responsabilité immense dans le chaos irakien à venir. De quoi réfléchir au vu des conséquences encore ressenties aujourd’hui.

Sur le même sujet
Plus d'actualité