Le film du jour: BlacKkKlansman: J’ai infiltré le Ku Klux Klan

Avec BlacKkKlansman, Spike Lee démontre brillamment l’inanité des thèses racistes qui gangrènent toujours son pays.

BlacKkKlansman
Diffusion le 21 janvier à 20h20 sur RTL TVI

En théorie, la ségrégation raciale aux États-Unis n’est plus qu’un lointain souvenir, mais les disparités n’en sont pas moins encore bien présentes au pays de l’Oncle Sam. Le mouvement Black Lives Matter, créé en 2013 pour lutter contre le racisme systémique dont sont victimes de nombreux Afro-Américains, a été sous le feu de l’actualité au printemps 2020, suite à la mort de George Floyd, étouffé par des policiers lors de son interpellation.

C’est dire si le film de Spike Lee, sorti en 2018, s’avère encore plus pertinent. Le cinéaste y évoque de manière romancée l’incroyable histoire de Ron Stallworth, un policier noir ayant réussi, dans les années 70, à se faire passer au téléphone pour un suprémaciste blanc afin d’infiltrer l’organisation ultra-raciste du Ku Klux Klan. Un récit surprenant traité sur un ton bourré d’humour, ce qui n’empêche en rien de démontrer la dangerosité des thèses de supériorité raciale défendues par le Klan.

C’est d’ailleurs sur des images tournées en 2017 à Charlottesville que le film se conclut. Une voiture y avait causé la mort d’une jeune femme en fonçant dans une foule de manifestants antiracistes. Histoire de rappeler que l’Amérique de Trump est très loin de s’être débarrassée de ses démons. “J’ai voulu intégrer cette scène dans mon film, avec l’accord de la mère de la victime, expliquait le réalisateur. Car l’enfoiré qui est à la Maison Blanche et dont je ne veux pas prononcer le nom, n’a pas été foutu de dénoncer ces extrémistes responsables de ce crime.

La pandémie de coronavirus permettra-t-elle enfin à Spike Lee de présider le jury du Festival de Cannes cette année, après l’annulation de l’édition 2020? Quoi qu’il en soit, et si tout se passe comme prévu, ce 20 janvier verra la prestation de serment de Kamala Harris, première femme – et Afro-Américaine de surcroît – vice-présidente des États-Unis. Tout un symbole pour que, comme dans BlacKkKlansman diffusé le lendemain, le Klan se prenne un bon coup de pied au Ku

Plus d'actualité