Raphaël, le prodige de la Renaissance

Stéphane Bern invite à découvrir la vie de Raphaël, le génie de la Renaissance italienne.

Secrets d'histoire France 3
Diffusion le 18 janvier à 21h05 sur France 3

Il n’a vécu que 37 ans. Enchaînant les chefs-d’œuvre, Raphaël a obtenu les faveurs de la papauté et marqué à jamais l’histoire de l’art. Mais si son talent et sa passion ont mené sa vie, ils l’ont aussi précipitée. Raphaël, ou plutôt Raffaello Sanzio, a fini par mourir d’épuisement.

C’est à son destin exceptionnel qu’est consacré ce nouveau numéro de Secrets d’Histoire. L’émission passe en revue toute la vie de Raphaël par ordre chronologique, avec un fil rouge très simple, depuis son enfance à la fois dorée et difficile à Urbino jusqu’à son décès dans la gloire à Rome. Contrairement à d’autres portraits historiques réalisés par France Télévisions, celui-ci est peut-être un peu moins romancé qu’à l’accoutumée, même si certaines reconstitutions de scènes de la vie de l’artiste sont toujours un peu surjouées. C‘est probablement dû à la place importante accordée à l’analyse des tableaux et des sculptures de Raphaël – même si sa vie sentimentale est également abordée.

Le téléspectateur découvre donc successivement ses œuvres principales, depuis Le mariage de la Vierge jusqu’à la Transfiguration. Secrets d’Histoire n’oublie pas non plus d’aborder un aspect important de son travail: l’architecture, que ce soit au Vatican ou dans les nombreux palais qu’il a réalisés. Mais au fond, ce n’est pas seulement le portrait de ce seul artiste qui est fait ici, mais celui de toute la Renaissance tardive italienne. On passe ainsi par plusieurs centres importants de l’art de cette époque, d’Urbino à Rome en passant par Florence, Sienne et Pérouse. En s’intéressant à ce qui a influencé le travail de Raphaël, l’émission aborde aussi la Joconde de Da Vinci, la Chapelle Sixtine de Michel-Ange ou le travail du plus discret Perugino. En somme, un florilège de la Renaissance intéressant à regarder.

Plus d'actualité