Vis ma vie de panthère

Immersion dans le quotidien d'une panthère et de son petit mâle de cinq mois.

La panthère Arte
Diffusion le 24 décembre à 20h55 sur Arte

Créé en 1951, le Parc national du Serengeti s’étend sur près de 15.000 km2 en Tanzanie. Réputé pour sa forte population animale – environ quatre millions de bêtes – il est également le jardin du fameux Big five constitué du lion, du léopard, de l’éléphant, du rhinocéros et du buffle africain. C’est aussi le lieu privilégié d’une panthère que Reinhard Radke a décidé de suivre pendant deux années.

Auteur de documentaires animaliers de qualité (La meute, cinq guépards dans le Serengeti), le réalisateur allemand s’immerge ici dans le quotidien d’une panthère et de son petit, un mâle de cinq mois. En ce mois de juillet, le niveau des rivières est encore suffisamment élevé pour subvenir à leurs besoins, mais les prairies voisines seront bientôt desséchées. Dans les forêts, la panthère trouve de bonnes cachettes pour son petit et des conditions de chasse idéales malgré le manque de visibilité. Mais la brousse a des yeux et des oreilles. Présents sur les territoires de battue de la panthère, de nombreux petits animaux font régulièrement relayer leurs cris qui finissent par effrayer la proie. Puis la cambrousse peut également servir de refuge aux lions, jamais avares lorsqu’il s’agit de bouter une panthère hors de leur territoire.

Le documentaire ne s’arrête pas qu’à l’univers de la panthère: on suit indifféremment un serval en pleine recherche de déjeuner, une antilope naine tapie dans une zone feuillue pour se protéger des dangers, une famille de caracals en promenade ou encore un troupeau d’impalas en opération « protection ». À noter que le lendemain à 14h40, France 5 démarre la diffusion de « Une planète, sept mondes sauvages« . Cette série documentaire de David Attenborough raconte la faune et la flore des sept continents par le prisme du changement climatique. Le premier épisode est un focus sur l’Antarctique.

Plus d'actualité