A nos promesses, le dernier voyage de Johnny

Quelques semaines après la sortie dvd, France 3 offre un joli cadeau aux fans du Taulier en diffusant A nos promesses. Un documentaire tourné au cours de son dernier road-trip à moto sur les routes américaines.

Johnny Hallyday A nos promesses France 3
Diffusion le 11 décembre à 21h05 sur France 3

 

Les road trips, Johnny Hallyday aimait ça. Entre autres parce qu’il s’agissait du seul moment où il redevenait un anonyme au guidon de sa moto. Pour sa quatrième expérience – après celles de 1974, 1990 et 2007 – il décide de faire à l’envers le parcours d’Easy Rider, de La Nouvelle Orléans à Los Angeles.

Pour l’accompagner, il convie sa bande d’amis – Pierre Billon (son parolier), Sébastien Farran (son manager), Maxim Nucci (son ami compositeur) et ses vieux potes Philippe Fatien, Fabrice Ruyet et Claude Bouillon. Il invite également François Goetghebeur avec qui il a déjà travaillé lors de la tournée Rester Vivants et à qui il demande de filmer, en noir et blanc, l’intégralité du voyage.

Une épopée qui aurait pu ne pas voir le jour. Premier couac, au moment du choix des motos. Johnny veut se balader au guidon d’une Harley mais la marque, qui lui avait mis des motos à disposition lors de ses précédentes expériences, refuse. Le chanteur n’est selon elle ”plus représentatif de la marque”. Heureusement, Indian accepte le partenariat et le 13 septembre 2016, la joyeuse bande découvre les machines rutilantes qui les attendent. Tout est au point…sauf la couleur de l’engin réservé à Johnny qui s’avère être rouge alors que lui souhaitait une noire. Tellement en colère, Johnny menace de ne pas prendre le départ si son souhait n’est pas exaucé. On ne refuse rien au Taulier. Après un échange et des sacoches repeintes, la joyeuse bande peut enfin s’élancer.

Au cours des 90 minutes de ce documentaire, on découvre un Johnny heureux, émerveillé devant les paysages qu’il traverse. Et silencieux. Pendant cette escapade de 14 jours, il a accordé une seule interview, de vingt minutes, à Goetghebeur. Malheureusement, ce dernier avait oublié d’allumer sa caméra… Un silence qui finalement profite à ces images authentiques où on (re)découvre un homme presque comme les autres.

Un mec simple qui n’hésite pas à dormir dans de petits motels sans luxe où à s’attabler dans des petits restos sans prétention. Un homme sensible comme lorsqu’il découvre une boule de poils abandonnée sur la route. Une petite chienne, Cheyenne, que Johnny adoptera et qui vit encore aujourd’hui au sein du foyer Hallyday. Et aussi, un homme qui ne sait pas encore que ses jours sont comptés. Bien sûr, il se sent souvent essoufflé. Mais qui ne le serait pas après s’être enquillé plus de 500km sur les routes poussiéreuses à 2.000 mètres d’altitude. Et c’est vrai, Johnny est souvent pris de quintes de toux qui n’en finissent plus. Mais il met ça sur le compte des trop nombreuses cigarettes… Personne ne prend vraiment conscience que la santé décline. Seule Lætitia, venue rendre visite à “son homme” lors d’une étape à Santa Fe, pressent que quelque chose ne tourne pas rond. Lorsque Johnny sera de retour à Los Angeles, elle l’incitera à consulter. Le verdict sera sans appel : le cancer du poumon s’est bel et bien installé.

Les images d’A nos promesses sont ponctuées d’interventions des participants et de Laeticia, Jade et Joy. Seul Maxim Nucci a préféré ne pas être associé au projet – expliquant que sa relation avec la star était très forte et qu’il avait besoin de “tourner la page”. Johnny a eu tout juste le temps de découvrir la première version du film, cinq jours avant son décès, en décembre 2017.

Sur le même sujet
Plus d'actualité