Le Jardin extraordinaire: Ethiopie enchantée

Des lacs du Rift au plateau du Simien, Tanguy Dumortier nous vend du rêve en Éthiopie. A découvrir sur La Une dans Le Jardin extraordinaire

loup d’Abyssinie @Belgaimage
Diffusion le 6 décembre à 20h20 sur La Une

Dans ce nouveau numéro, Tanguy Dumortier nous propose un voyage spectaculaire dans la Corne de l’Afrique. Direction l’Éthiopie, considérée comme le berceau historique de l’humanité. L’ancienne Abyssinie regorge de magnifiques paysages peuplés d’animaux fabuleux.

Les montagnes escarpées du Simien sont l’occasion de découvrir le gélada, espèce endémique du pays. Cet étonnant singe-lion est également appelé “singe au cœur qui saigne” à cause de la partie centrale de sa poitrine qui est nue et rose. Les géladas se rencontrent sur les hauts plateaux. Dans le parc national, Tanguy fait la connaissance d’un groupe de primates occupés à s’épouiller.

Les contreforts volcaniques de l’Éthiopie nous mènent un peu plus bas au lac Tana, source du légendaire Nil Bleu, perché à 1800 mètres d’altitude. Ce grand trésor naturel est le repaire des pélicans et du pygargue vocifère, alias l’aigle pêcheur d’Afrique. C’est aussi un prédateur redoutable au cri typique (“whii-oh-hyo-hyo-hyo”), capable de transporter des charges de plus de trois kilos et demi. D’ailleurs, quand il ne pêche pas de poisson, son menu peut comporter d’autres oiseaux comme les flamants roses, présents en grand nombre dans la région. Ce jour-là, peu inquiets par la présence de leur frère ennemi, ils livrent un spectacle d’une rare élégance. Et si une carcasse venait à rester, le gypaète barbu s’en chargerait. En effet, ce grand vautour qui peut atteindre trois mètres d’envergure se nourrit des restes, principalement de moelle et d’os.

En parlant d’os, Tanguy est tombé dessus. Depuis le début du voyage, il cherche désespérément la piste du loup d’Abyssinie, le troisième canidé le plus rare au monde. Il faudra regarder Le Jardin extraordinaire jusqu’à la fin pour savoir s’il l’a trouvé…

Plus d'actualité