Papy fait de la résistance

Cette nuit, Los Angeles accueille un improbable combat entre deux des plus grands boxeurs de l’histoire: Mike Tyson et Roy Jones Jr. Un match diffusé sur AB3. Ça va cogner...

Mike Tyson Belga

Ce sont deux énormes légendes qui vont s’affronter ce samedi. Mike Tyson, 50 victoires en poids lourd, 44 KO, six défaites. Roy Jones Jr, 66 victoires, 47 KO, neuf défaites, en poids moyen, super-moyen, lourd et mi-lourd.

Comment définir ce combat autrement que comme celui de l’année? Andy Foster s’y est essayé, il a eu des problèmes. Le président de la Commission athlétique de Californie a indiqué en octobre que le rendez-vous, disputé à huis clos, ne serait “pas un vrai combat”. Sous-entendu, plutôt une exhibition. Il s’est évidemment fait reprendre de volée par l’homme au tatouage facial. “Je ne sais ce qu’il veut dire par ‘pas un vrai combat’. C’est Mike Tyson contre Roy Jones Jr. Je vais venir combattre et il va venir combattre. C’est tout ce qu’il y a à savoir.” Roy Jones Jr n’a pas plus goûté aux propos d’Andy Foster. “Qui monte sur un ring, face au grand, au légendaire Mike Tyson et croit que ‘c’est une exhibition’, avec des gants de 12 onces, sans protection à la tête? Ça, une exhibition? Voyons donc, ce sera pour de vrai.

Bref, ils sont tous deux très chauds pour se mettre sur la tronche durant huit rounds, de deux minutes chacun. Quoi qu’ils pestent sur cette durée, d’habitude réservée aux femmes. Les hommes combattent normalement durant trois minutes. Atteints dans leur masculinité, ils ont bien râlé, avant de se résigner.

Ce sera la première fois depuis 15 ans que Tyson remet les pieds sur un ring. En 2005, il perdait en sept rounds face à Kevin Mc Bride et pensait avoir définitivement rangé les gants. Mais l’appel du combat (ou l’appât du gain) était trop fort. Il a donc décidé de monter une Legends Only League, consacrée aux anciens combattants. Le duel avec Jones en sera le premier épisode. Et il sera diffusé sur AB3 (juste après le documentaire Champs à 2h25) avec les commentaires de… Matthieu Kassovitz. Le réalisateur de La haine, passionné de boxe, complètera par sa fougue et sa passion les commentaires avisés du non moins légendaire Charles Bietry.

Pour les informations et le générique de ce programme, cliquez ici

Plus d'actualité