Indices: L’affaire Stéphane Pauwels

Ce soir, dans Indices sur RTL-Tvi, Julie Denayer revient sur l'affaire judiciaire pour laquelle Stéphane Pauwels a été condamné.

Stephane Pauwels @Belgaimages

Fin octobre 2020, Stéphane Pauwels était reconnu coupable de vol avec violence et de possession de cocaïne. L’ancien animateur de RTL (à la tête des très populaires Orages de la vie), était condamné à 30 mois de prison avec sursis.

Il était loin d’être le seul accusé. Et il n’est pas du tout impliqué dans l’ensemble des faits”, précise Julie Denayer, qui revient sur cette affaire pour Indices. “Cette condamnation a lieu dans le cadre d’un procès beaucoup plus vaste, qui concerne une série de home-jackings et un trafic de drogue, perpétrés par une bande organisée.” C’est l’ensemble de l’affaire qui intéresse le magazine, bien au delà du cas particulier de Stéphane Pauwels: “C’est un gros dossier, avec de nombreux volets. De plus, un chef d’enquête est tombé amoureux de la compagne d’un des inculpés. C’est digne d’un roman”, explique la journaliste. “Nous révélerons aussi en exclusivité les suites de l’affaire”.

Au-delà de la complexité des faits, n’est-il pas difficile de parler dans ce cadre d’un ancien collègue? “Je n’ai ressenti aucune pression, ni dans un sens ni dans l’autre, de la part de RTL. J’ai, comme toujours, pu faire mon travail avec professionnalisme. Nous racontons objectivement et avec rigueur, nous décrivons les éléments à charge et à décharge et analysons les éléments d’enquête. Peu importe si j’ai côtoyé Stéphane Pauwels au cours de ma carrière, j’ai appliqué le même soin journalistique à ce sujet qu’à n’importe quel autre. Et à aucun moment je ne me suis sentie mise à mal”, explique la jeune femme, très sereine. “Stéphane, que j’ai contacté pour le sujet, l’a très bien compris: Indices ne se positionne pas, ce n’est pas le rôle de l’émission. Nous relatons juste des faits”, rappelle la reporter. Pas d’inquiétude, donc: ce n’est pas demain que l’émission laissera des considérations personnelles entraver ses enquêtes.

Pour les informations et le générique de ce programme, cliquez ici

Plus d'actualité