Nicole Kidman revient sur le petit écran dans The Undoing

Ce soir sur Betv, Nicole Kidman donne la réplique à Hugh Grant dans une série thriller, The Undoing

The Undoing @Prod

À croire qu’il ne peut plus se passer d’elle. En mars 2018, le créateur de série et scénariste David E. Kelley (Ally McBeal) faisait savoir qu’il entendait poursuivre sa collaboration avec Nicole Kidman, dont il avait fait l’une des héroïnes de Big Little Lies. Et ce, alors même que la saison 2 de cette fiction, qui rassemblait de très grandes actrices (Reese Witherspoon, Meryl Streep, Laura Dern.), n’était pas encore diffusée. Dans The Undoing – qu’on peut traduire par « perte » ou « ruine » -, adapté du roman de Jean Hanff Korelitz, Les premières impressions, l’auteur de télévision propose une nouvelle fois un rôle féminin puissant à la comédienne.

Elle incarne, le temps de six épisodes (une suite n’est pour l’heure pas prévue), Grace Sachs. Une thérapeute, mère d’un petit Henry (Noah Jupe, The Night Manager), pleinement épanouie, mariée à Mike Fraser (Hugh Grant, dont c’est ici le premier partenariat avec Kidman), un pédiatre oncologue. Mais la vie de Grace s’apprête à être bouleversée après que son toubib de mari ait mystérieusement disparu et le meurtre d’une femme. S’est-elle trompée sur la personnalité de cet homme qu’elle pensait connaître? Dès lors, les révélations n’auront de cesse de s’enchaîner.

« Ce qui m’a attiré dans cette histoire, c’est la manière dont ses personnages vivent dans un profond déni« , expliquait David E. Kelley à la presse américaine, afin de parer aux inévitables analogies qui ne manqueront pas d’être faites avec Big Little Lies, notamment au regard du scandale dans lequel sont plongés ici les protagonistes. Mise en scène par Susanne Bier, dont le travail sur The Night Manager avait été récompensé par un Emmy Award, cette fresque – diffusée aux États-Unis sur la chaîne HBO avec six mois de retard, en raison de la pandémie -, se révèle on ne peut plus prometteuse.

Plus d'actualité