Nouvelle-Zélande, embarquement pour un voyage inédit

A ne pas manquer ce soir à 20h50 sur Arte. Terre de volcans et de Maoris, la Nouvelle-Zélande se dévoile dans un splendide document.

nouvelle_zelande_embarquement_pour_un_voyage_inedit_-_2936885_neuseeland_-_gletscher_vulkane_und_kiwis

Certains pays ont été particulièrement gâtés par Mère Nature. Et même parmi ces pays-là, il y en a qui ont été plus choyés que d’autres. La Nouvelle-Zélande fait partie de cette dernière catégorie, comme en    témoigne l’étincelant documentaire proposé ce samedi par Arte. Une immersion parmi les merveilles d’une contrée où les humains ne sont arrivés qu’il y a environ 800 ans, soit des dizaines de milliers   d’années après avoir posé les pieds sur  toutes les autres régions du globe. Ici, on l’appelle Aotearoa, qui signifie “terre du long nuage blanc”. Un surnom attribué par les Maoris en raison du voile céleste qui embaume régulièrement l’île, comme pour cacher ses trésors afin de ne pas attirer trop d’envieux. Premiers habitants des lieux, les Maoris sont encore bien présents. Dans certains villages, on croise   encore certains de ces Polynésiens reconnaissables à leurs bijoux ou tatouages    ondulés, qui ont beaucoup plus de  choses à partager que le célèbre rituel du “haka” scandé par les rugbymen nationaux.

La Nouvelle-Zélande est la seule nation non européenne à se trouver dans le top 10 des pays les plus heureux du monde, selon l’index World Happiness Report établi chaque année par l’ONU. Cela se vérifie sur chacun des visages croisés dans cette escapade qui a choisi de démarrer dans le sud – sur la plus grande des deux îles – avant de gagner le nord. Du parc  national de Fiordland à la péninsule de l’Otago, en passant par l’inévitable détroit de Cook, le mont Taranaki, le cap Reinga, la capitale Wellington ou la ville d’Auckland bâtie sur une cinquantaine de volcans susceptibles de se réveiller à tout moment, l’excursion régale les yeux de bout en bout. Glaciers, fjords, forêts primaires, lacs, mers ou montagnes: tout s’assemble pour ne former qu’un seul et même chef-d’œuvre.

Sur le même sujet
Plus d'actualité