Jesus Christ Superstar

A ne pas manquer ce soir à 23h25 sur Arte. John, Alice et Jésus. John Legend est le Christ dans cette version modernisée du mythique opéra rock de Tim Rice et Andrew Lloyd Webber.

jesus_christ_superstar_live_in_concert1

Quelques secondes suffisent pour rentrer dans l’univers de Jesus Christ Superstar. Sur des plans larges du désert israélien du Néguev, apparaissent quelques ruines pourvues d’échafaudages momentanés. Le riff de guitare qui débute ensuite confère une atmosphère menaçante rapidement renforcée par un air de synthé. Le mystique laisse ensuite place au psychédélique. Un autocar émerge de la poussière pour débarquer une trentaine de jeunes acteurs dans le décor. Ils ras- semblent costumes et équipements, mélangent ancien et moderne – d’où la présence de mitraillettes aux côtés des fouets – et choisissent leurs rôles. Ils sont prêts à donner leur version terriblement seventies des sept derniers jours de la vie de Jésus-Christ. Sorti dans les salles en 1973, l’excellent film musical Jesus Christ Superstar suit de trois ans le tout aussi génial opéra rock de l’auteur Tim Rice et du compositeur Andrew Lloyd Webber. Les deux œuvres vont récolter un succès tel que le musical trouve encore sa place et son public dans les théâtres britanniques et américains 50 ans plus tard. Arte diffuse ici la réinterprétation de l’œuvre par David Leveaux et Alex Rudzinski, diffusée en 2018 aux USA et particulièrement ancrée dans l’air du temps. La scène où Jésus vient d’être trahi par Judas et est emmené par les gardes du sanhédrin en est une illustration. Une cohorte de journalistes rap- plique alors à ses côtés et entame un concert de questions, micros et appareils photo à la main, pour donner une touche très XXIe siècle à l’instant. À noter l’impressionnant casting de ce revival, où le soulman John Legend tient le rôle de Jésus, Alice Cooper celui du roi Hérode, l’improbable chanteur de heavy metal suédois Erik Grönwall se prenant pour Simon quand l’excellent Ben Daniels prend les traits de Pilate. Musique restaurée, mise en scène dynamique, ce Jesus Christ Superstar a largement de quoi ravir les nostalgiques et rassurer les non-croyants.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité