Babyland

A ne pas manquer ce soir à 22h35 sur France 2 - Lâchez les cigognes. En Thiérache, près de notre frontière, les grossesses précoces sont deux fois plus nombreuses. En route pour Babyland.

babyland41

qui sont mamans à l’âge de TikTok. Son reportage avait fait du bruit… Et il semble qu’aujourd’hui les choses n’aient pas changé. Les jeunes filles y ont encore leur premier enfant à 16 ans et demi en moyenne. Panne de pilule? Désertion des professeurs d’éducation sexuelle? Il semble que non. Beaucoup de ces grossesses sont de vrais projets de vie, médités, décidés. Pourquoi? Pourquoi là-bas? Beaucoup évoquent un effet d’entraînement des lycéennes entre elles. Le film de ce soir va plus loin que l’explication hâtive. La Thiérache, c’est une région rurale, frappée par le chômage et l’exode. Le docu nous montre sa réalité, sans jouer la carte rebattue du misérabilisme.  La réalisatrice, Angela Lorente, ancienne papesse de la téléréalité, résume dans sa note d’intention: “J’ai voulu explorer les raisons de ce choix fou et anachronique pour la personne féministe que je suis. J’ai voulu comprendre sans les juger ce qui anime ces jeunes filles. J’ai voulu qu’elles soient les héroïnes de mon film et qu’elles nous prennent par la main pour nous emmener doucement dans leurs univers”. Ici, on n’est pas chez Super Nanny. La caméra ne sermonne pas, ne joue pas la condescendance, elle rencontre. Elle ne fouille pas complaisamment le quotidien de cas sociaux, mais explore la quête de statut social, dans des villages où l’emploi fait défaut, où les perspec-tives d’avenir disparaissent et où devenir mère, et père, revient à se construire une identité d’adulte. Durant plusieurs mois, on suivra quatre de ces jeunes mamans. Elles ont entre 15 et 19 ans, viennent d’accoucher ou se préparent à la future naissance. Elles ouvrent une réflexion inédite sur “le bon âge de procréer” dans notre société.
 

Sur le même sujet
Plus d'actualité