Les conséquences du tourisme de masse sur la planète

Alors qu’il constitue un véritable danger pour certaines zones de la planète, le tourisme peut-il être interdit?

ob_865e59_martin-weill-et-le-tourisme-en-thailan

Mi-janvier, six touristes étrangers ont été arrêtés par la police péruvienne pour avoir abîmé des roches du Machu Picchu… et y avoir fait leurs besoins. Un exemple absurde des dangers du tourisme de masse qui gagne certaines zones de la planète. Car, selon ce reportage, 95% des touristes se concentrent sur 5% des destinations. Certaines grandes villes en sont arrivées à communiquer contre les touristes, les suppliant de ne plus venir. Barcelone ou Rome notamment, qui ne savent plus gérer l’amas quotidien de visiteurs. Les petits villages aussi. Hallstatt, en Autriche, a inspiré les décors de La Reine des neiges. S’il avait su que cela allait provoquer l’arrivée de l’équivalent de dix fois sa population chaque jour, le maire aurait demandé à Disney d’aller voir ailleurs. Il prie aujourd’hui pour que ce tourisme de masse n’abîme pas l’aspect enchanteur de son village.

Bref, le tourisme emporte tout sur son passage, d’où la question un peu provocante posée par le petit génie du reportage Martin Weill, apôtre de Yann Barthès: faut-il l’interdire? Sans en arriver là, elle prend tout son sens à l’heure de la génération Instagram, quand plus d’un milliard et demi de personnes voyagent chaque année à la recherche du selfie parfait. Si nous sommes tous persuadés d’être respectueux des lieux que nous visitons, nous devons accepter les dégâts que nous engendrons. Sur le patrimoine, donc, mais aussi sur l’environnement et sur le bien-être animal. Car à côté d’une Venise presque noyée sous les paquebots et des plages paradisiaques d’Indonésie souillées par les déchets, les animaux pâtissent énormément de nos comportements. Martin Weill mettra le doigt sur les dures réalités des animaux en captivité qui se cachent derrière nos balades à dos d’éléphant ou autres moments que nous trouvions magiques.

Sur le même sujet
Plus d'actualité