« Les rivières pourpres », saison 2: le retour du glauque

Olivier Marchal reprend son rôle dans la deuxième saison des Rivières pourpres. Un must see de ce début d’année.

1385054

Prolonger le roman de Jean-Christophe Grangé en série était un pari risqué que France Télévisions n’a pas hésité à relever. Et la chaîne s’est donné les moyens de réussir. D’abord en demandant à l’auteur lui-même de scénariser les différents épisodes. Ensuite en confiant la réalisation à Olivier Barma, un habitué des productions télévisuelles (Section de recherches,  Meurtres en Moselle). Enfin, et surtout, en confiant le rôle principal à Olivier Marchal qui fait ici ce qu’il sait si bien faire: le vieux flic bougon mais efficace.

Composée de huit épisodes, cette deuxième saison conserve la recette du succès et plonge un peu plus dans le glauque et les mises en scène macabres. Un univers sombre, étrange où évoluent le capitaine Pierre Niemans et sa jeune collègue, Camille Delaunay (l’excellente Érika Sainte). Un duo qui verra sa relation évoluer lorsqu’il aura affaire à une délicate affaire personnelle. Même si on peut regretter le manque de profondeur de certaines intrigues, Les rivières pourpres est indéniablement une réussite.

Sur le même sujet
Plus d'actualité