Le retour de « C’est pas sorcier », c’est ce soir

L'émission culte revient sur le service public. Avec de bonnes idées et un très joli casting.

cest_toujours_pas_sorcier_-_c_est_toujours_pas_sorcier3

En 2014, C’est pas sorcier disparaissait et les enfants nés dans les années nonante se sont demandé comment vivre dans un monde sans Fred, Jamy, Sabine et la petite voix. Mais preuve de l’aura qui entoure les capsules de vulgarisation scientifique, les vieux épisodes cartonnent encore sur Youtube. Il était donc temps pour France Télé de ressortir la poule aux œufs d’or. Avec un nouvel habillage, un nouveau décor (adieu le camion polluant de Marcel, bonjour la cabane en bois), une nouvelle voix off (SAMI pour Système d’apprentissage multimédia indépendant), de nouvelles maquettes, de nouvelles expériences et surtout, une nouvelle équipe. 

Une équipe qui a vraiment de la gueule. Les férus de vulgarisation reconnaîtront Max Bird, Youtubeur et humoriste qui surfe sur la science pour faire rire. Et qui le fait extrêmement bien (pas un hasard si Jamy était son idole). Les curieux peuvent aller visionner les vidéos où il s’attelle à déconstruire des idées reçues, un concentré de malice et de provoc. À ses côtés, le journaliste Mathieu Duméry, que l’on connaît moins mais qui est présenté comme un vanneur invétéré (on ne demande qu’à les croire), et surtout (pour nous) Cécile Djunga

Après s’être éclatée dans Time’s Up sur La Trois, notre compatriote a en effet trouvé un défi à sa hauteur en intégrant l’un des programmes les plus attendus de l’année en France. Un challenge qu’elle devrait relever tranquillement vu sa gouaille et sa bonne humeur communicative. Si le service public français a pris un petit risque en reprenant une de ses émissions phare, on n’a pas vraiment peur au vu des moyens, des idées et des personnages qui prennent le projet en main.

Sur le même sujet
Plus d'actualité