Documentaire : 1979, année chaotique

Le monde tel que nous le connaissons aujourd’hui trouve en partie sa source dans les événements qui se sont enchaînés en 1979. Ce soir à 20h50 sur Arte.

belgaimage-137799398-full

Sous le soleil de Guadeloupe, les quatre hommes les plus puissants de la planète semblent prêts à taper la carte. Ils vont pourtant bientôt décider de l’avenir du monde. Les présidents américain et français Jimmy Carter et Valéry Giscard d’Estaing, le chancelier allemand Helmut Schmidt et le Premier ministre britannique James Callaghan vont profiter de ce mini-sommet de janvier 79 pour lâcher le shah d’Iran et soutenir publiquement l’ayatollah Khomeyni. Car ce qui marque surtout l’année de naissance de Nicolas Anelka, c’est la révolution iranienne. Khomeyni doit leur servir de point d’ancrage pour développer le commerce et, accessoirement, mettre en place la démocratie en Iran. Mais ce sera la dictature islamique.

1979 marque un tournant un peu partout. En Pologne, en France, en Chine, le changement s’opère. Lassé par une guerre froide dont personne ne voit la fin, le monde exige un modèle alternatif à ceux proposés par les États-Unis et le bloc soviétique. La crise pétrolière de 1973 et le ralentissement économique des grandes puissances ont mis à mal l’euphorie des années folles de l’après-guerre. Au Royaume-Uni, la plus grande dirigeante depuis Churchill s’apprête à prendre la main. Grande par la taille d’abord, par la répercussion de sa politique ensuite. Mais certainement pas en termes de popularité. Margaret Thatcher et son programme ultralibéral doivent endiguer la montée du chômage qui touche le pays. Pour beaucoup, elle le saignera jusqu’à la fin de son troisième mandat en 1990. On savoure ce film passionnant, documenté et qui enchaîne les témoignages pertinents. Et on se rend compte des conséquences encore visibles aujourd’hui de cette fameuse année 1979.

Sur le même sujet
Plus d'actualité