La RTBF lance une plate-forme anti fake news: on l’a testée

Véritable service public, Faky permet d'évaluer la véracité d'une info, d'analyser des photos, et de détecter des fake news sur un sujet choisi. UPDATE: la plate-forme a été suspendue suite aux mauvais résultats obtenus lors de recherches sérieuses. "Faky revient dans une version améliorée très prochainement" a précisé la RTBF

faky

C’est ce qu’on appelle une vraie bonne idée. Sous un flux permanent d’informations émises de plus en plus vite, il est parfois vraiment difficile de reconnaître le vrai du presque à peu près vrai ou du carrément bidonné. La plate-forme, qui se double d’une appli, a été mise en ligne aujourd’hui. Très intuitive et donc facile à utiliser, elle permet dans un premier temps trois axes de vérification.

Évaluer la crédibilité d’un article

Il suffit de copier l’URL de l’article en question et de cliquer sur Vérifier l’info. En quelques secondes, le résultat apparaît. Le texte est jugé fiable, relativement fiable, neutre, peu ou pas fiable. Pour compléter le bilan de la plate-forme, on a droit aussi à l’analyse de ses partenaires, Textagain, Détecteur de l’information, Neutral News, Decodex… Et, en prime, Faky propose trois articles sur des sujets voisins provenant de sources sérieuses en matière de fact checking (Le Monde, Hoax Net, France Info… et sans doute bientôt Hoax Buster…)

Tester l’origine d’une photo

Seule chose à faire: télécharger une image ou la glisser dans le cadre prévu. L’algorithme analyse les adresses qui pointent vers cette image et en guise de résultat, propose un graphique coloré où l’on peut voir tout de suite si l’image est passée surtout par des domaines fiables, satiriques, pas fiables, d’une fiabilité indéterminée ou des réseaux sociaux.

Chercher des les fake news qui traînent sur un sujet précis.

Deux-trois mots-clés dans le cadre d’ouverture et c’est parti. Faky propose un ou plusieurs articles fiables qui soulèvent la question d’infos fausses, de rumeurs voire de canulars. A condition qu’il en ait trouvé dans sa database.

La plate-forme est évidemment en développement et proposera par la suite notamment la possibilité de tester des vidéos.

On a testé Faky

Peut-on faire confiance à ce texte?

Les chips de légumes, est-ce vraiment plus sain? 7sur7.be pose la question et on a voulu s’assurer de la réponse. En quelques secondes, « Faky considère cette info comme relativement fiable ». Et propose sous sa réponse trois « sujets proches de cette analyse ».

On pensait voir des articles très sérieux sur les chips de légumes… et pas du tout. Les articles proposés sont Un homme de 179 ans a-t-il été découvert en Inde? (l’info, qui vient du Monde, est estampillée d’un FAUX), Y a-t-il 93 % de Français prêts à voter Marine Le Pen? et Des migrants ont-ils été retrouvés congelés dans un restaurant chinois de Paris? On va dire que l’agorithme s’est sans doute basé sur la forme interrogative et pas sur le sujet – ou que tout n’est pas encore rodé au pays du fact checking.

Capture d'écran Faky

Deuxième essai. Un sujet piqué sur l’antenne française du site russe Spuntiknews: L’organisation de l’opposant Navalny perquisitionnée dans 30 régions russes. Verdict: «Faky considère cette info comme neutre». Ses partenaires, eux, hésitent entre fiable, peu fiable et neutre. Trois articles du Monde apparaissent en «sujets proches de cette analyse»: François Fillon a-t-il été blanchi? 77.000 logements HLM attribués aux migrants? L’argent liquide va-t-il disparaître en 2018?

On n’est pas rendus…

Cette photo pourrait-elle être truquée?

Première remarque: la plate-forme crie au secours dès qu’une photo est trop lourde ou d’un format bizarre. On a fini par télécharger une version basse définition de la photo animalière de l’année sur Google Images. Résultat, 210 adresses analysées et un cercle bleu qui correspond à « Domaines d’une fiabilité indéterminée » (197 adresses), avec un petit anneau vert (« domaines fiables ») et gris (« réseaux sociaux »). Ca ne dit pas si la photo a été truquée par le photographe, mais, a priori, les internautes n’y ont pas chipoté.

Deuxième essai: le morphing de Trump et Poutine publié à la une du magazine Time. 66 adresses seulement, mais la répartition est similaire: une majorité de « domaines à la fiabilité indéterminée », quelques « domaines fiables » et des « réseaux sociaux ». Là aussi, Faky ne s’est pas intéressé au truquage mais a vérifié la circulation de l’image, ce qui est déjà une réponse rassurante.

Quelles fake news repérer sur un thème précis?

Que donnent les mots « libération Marc Dutroux »? Quatre articles. Le premier, de Hoax Net, est titré Non, Jean-Denis Lejeune n’est pas l’auteur d’une pétition, ni l’organisateur d’une ‘Marche noire’. Pas vraiment ce que l’on cherchait mais on prend. Les deux papiers de France Info sont L’entraîneur de l’Afrique du Sud ‘assassiné à son retour de la CAN’ ? Attention intox et Arnaques sur Internet: comment les repérer? Et celui du Monde demande Marc Trévidic, ancien juge antiterroriste, a-t-il déclaré en octobre 2019 que ‘le pire est devant nous, Daech prépare des massacres de masse en France’? Euh???

Deuxième essai, dans un autre genre: « mariage Angèle ». Un seul article, signé TV5 : La Suisse veut-elle « interdire aux Africains d’épouser des femmes blanches »? On imagine bien que l’algorithme de Faky ne fait pas d’assimilation entre les Africains de l’article et la demande en mariage pour de rire de Malik Bentalha mais le moins qu’on puisse dire c’est que le «résultat soumis à notre recherche» prend une étrange sonorité.

Dernier essai pour la route: « incendie Rouen ». Là, les trois sujets de France 24 sont pile dans la cible. Incendie à Rouen: une fausse vidéo partagée sur Twitter date de 2015 et montre une explosion en Chine, Vidéo: L’eau de Rouen a-t-elle été contaminée après l’incendie d’lusine Lubrizol? Et Vrai ou fake: des oiseaux sont-ils morts après l’incendie de Rouen? Cliquer sur cet article nous mène sur le site de France Info et suggère à son tour d’autres papiers sur le sujet. 10/10.

En bref…

Faky vit ses premières heures et doit évidemment enrichir ses sources et sa database.

Il faudrait clairement revoir les articles proposés lors de la recherche de mots-clés ou de l’analyse de l’URL d’un article – et préciser un peu mieux le type de résultat que l’on peut obtenir.

Mais la RTBF offre là un outil supplémentaire, pratique et utile dans l’appréciation d’une info. Et pour cela on dit merci à Faky.

Sur le même sujet
Plus d'actualité