Doc Shot se rend à Los Angeles, capitale du trafic sexuel de mineurs

Doc Shot s’intéresse à un phénomène en augmentation: la prostitution de mineurs.

© RTBF

« Il m’a dit de me prostituer pendant ma grossesse pour assurer l’avenir de notre enfant”. C’est avec ces mots, glaçants, qu’une jeune fille de 16 ans, enceinte pour la deuxième fois, parle du père de son futur bébé. Un homme qui ramasse également l’entièreté du montant de ses passes (grand prince, il lui donne à manger et de quoi s’occuper de ses cheveux), et qui l’a  marquée d’un tatouage “pour montrer qu’elle lui appartient”.

Les clients sont prêts à débourser bien plus pour une fille de moins de 18 ans.

Nous sommes à Los Angeles et la brigade des mœurs du LAPD s’acquitte tant bien que mal de sa lourde tâche quotidienne, dans un État où la prostitution est interdite. Les policiers arrêtent les clients, interrogent les filles, tentent de démasquer les proxénètes. Ces officiers constatent un phénomène inquiétant: le nombre de mineurs sur le trottoir est en constante augmentation. La plupart de ces jeunes ont des souteneurs qui se servent allègrement dans leur paie, quand ils ne la pillent pas intégralement. La prostitution de mineurs est particulièrement rentable: les clients sont prêts à débourser bien plus pour une fille de moins de 18 ans. Une adolescente (la quasi-totalité des prostitués sont des filles) peut rapporter entre 150.000 et 200.000 dollars par an. Les proxénètes en herbe se bousculent donc pour recruter des gamines – souvent fragilisées, ou en rupture familiale, que ce soit dans la rue ou sur Internet. La brigade des mœurs développe une série de stratagèmes pour les arrêter: planques, opérations undercover, patrouilles dans les coins chauds…

Le reportage de ce soir suit pendant des mois cette équipe, au cœur de la misère humaine. Un document qui inspire l’admiration pour les policiers dévoués, de la compassion pour ces filles, qui sont encore des enfants, et du mépris pour tous ceux qui les exploitent.

Sur le même sujet
Plus d'actualité