Spectacle hommage à Ella Fitzgerald

En mars, le Amazing Keystone Big Band rendait hommage à Ella Fitzgerald à la salle Pleyel. Rattrapage d’un concert du diable.

©Belga Images

Le Amazing Keystone Big Band, ce sont 17 musiciens, couronnés de la Victoire de la musique jazz, catégorie meilleur band. Longtemps spécialisés dans les adaptations et reprises pour jeune public (Le carnaval des animaux, Pierre et le Loup et le jazz…), les quatre directeurs musicaux ont ici livré un spectacle hommage, jubilatoire, qui réarrange les plus grandes chansons de la chanteuse légendaire. Et leur rend vie, au sein d’un grand orchestre qui les prend à bras-le-corps et les fait briller comme les cuivres de ses trompettes.

On passe du swing étincelant aux rythmes latinos, en passant par des airs feutrés, au tempo ralenti pour faire durer les notes. Célia Kameni alterne le scat, les passages en voix de tête et les modulations libres, encadrée par cette troupe d’instrumentistes de folie. On reste sans voix face à la musicalité moderne de sa voix et son aisance scénique. L’alchimie des artistes est palpable. Les standards s’enchaînent, du très beau Woman Is A Sometime Thing tiré de Porgy And Bess de Gershwin à It Ain’t Necessarily So. Une décharge d’énergie positive, un moment à part… On en oublie son salon et la télé.

Sur le même sujet
Plus d'actualité