Bohemian Rhapsody, le King de Queen

L’époustouflant Rami Malek redonne vie à Freddie Mercury dans un biopic qui évoque le parcours hors du commun du chanteur de Queen.

©Belga Images

Et dire qu’au départ, c’était… Sacha “Borat” Baron Cohen qui était pressenti pour interpréter le rôle principal de Bohemian Rhapsody! Des différends artistiques en décidèrent autrement et c’est Rami Malek, acteur américain d’origine égyptienne remarqué dans la série Mr. Robot, qui décrocha finalement la timbale, tout en se retrouvant face à un défi colossal: rendre crédible son incarnation d’une icône de la musique telle que Freddie Mercury. Conscient que cela pouvait définitivement lancer sa carrière… ou la ruiner, le comédien s’est vite persuadé qu’il n’avait rien à perdre: “Je me suis plongé dans le travail et me suis installé à Londres afin d’essayer d’absorber tout ce qui pouvait être en lien avec Freddie Mercury et Queen. J’ai aussi passé beaucoup de temps à l’écouter parler, à travers pas mal d’interviews radio qui étaient souvent plus personnelles que ce qu’il pouvait dire quand il était filmé”.

Le résultat est là: époustouflant! Avec quelques récompenses – dont un oscar et un golden globe – entièrement méritées pour le trentenaire. Ce qui n’a pas empêché certains de regretter le côté un peu lisse et parfois trop romancé du biopic. Pourtant, le film n’en montre pas moins la personnalité tourmentée du leader de Queen, à la fois musicien de génie et homme fragile à la recherche de son identité. Pas loin de trente ans après sa mort, en novembre 1991, et après l’énorme succès remporté par le film dans le monde entier, Mercury n’a jamais cessé de faire monter la température à chaque fois que le son de sa voix se fait entendre.

Sur le même sujet
Plus d'actualité