« Plan Cult »: c’est bien parti

Plan Cult fait le point sur les nouveaux projets culturels de la rentrée et ça sent bon! 

© RTBF

Pour cette première émission de la saison, Félicien Bogaerts s’invite au Théâtre national. Ce cœur de la vie théâtrale bruxelloise propose 26 créations en 2019-2020, en dehors des festivals. L’équipe de Plan Cult rencontre son directeur artistique, Fabrice Murgia, qui met également en scène La mémoire des arbres, pièce qui ouvre la saison à partir du 12 septembre. Il nous parle d’un lieu que nulle carte ne recense, une petite ville de Russie porteuse d’un lourd secret. Tout le monde sait mais personne ne dit mot. Est-ce mentir, est-ce cautionner, est-ce se protéger que de taire une catastrophe environnementale? Dans cette cité énigmatique, il reste les arbres, véritable mémoire du temps. Dans sa démarche artistique, Fabrice Murgia  accorde une grande importance au voyage. Caméra à l’épaule, il a filmé avec son équipe ces terres hostiles et ces rencontres déterminantes. Josse De Pauw conte en musique et avec poésie cette histoire digne d’un roman d’anticipation. 

Félicien Bogaerts aborde aussi un autre événement qui se tient également au Théâtre national du 17 au 26 octobre: le Festival des Libertés. Cette manifestation culturelle de belle ampleur se démarque grâce à une affiche très alléchante. Et, au cours de l’interview, survient un personnage belgicain apprécié de tous. Arno répète son nouvel album “Santeboutique!” pour son prochain concert à l’AB. Ensuite, Beverly Jo Scott, BJ pour les intimes, ancienne choriste du chanteur, fera découvrir un nouveau talent. Elle s’appelle Celeste et son grain de voix soul rappelle celui d’Amy Winehouse. La touche humoristique, on la devra à Farah, une Belge de 33 ans qui s’impose avec talent dans le milieu du stand-up, ainsi qu’à la rencontre entre Mamy Nicole et le groupe de rap Le 77. Belle rentrée!

Sur le même sujet
Plus d'actualité