« Questions à la une » sur la trace des déchets et pesticides

Questions à la Une s'attaque à deux sujets sensibles: le recyclage des déchets et les pesticides.

0b246d46-ce40-11e9-bba2-c7369ae7cae6_web_

Certaines communes imposent désormais un tri sélectif drastique de ce qui est communément appelé les “PMC”. Cannettes et autres emballages métalliques d’un côté, cartons de boisson de l’autre avant le grand jeu des bouteilles et flacons. Les récipients en plastique Coca ne vont plus dans le même sac que les flacons de lessive, les bouteilles vertes de Perrier ou même celles, bleutées, d’Evian. Sans oublier les bouchons, jetés à part. La raison? On ne trie plus sur base du type de plastique, mais bien sur base du type d’objet. Derrière, personne ne sait réellement ce qu’il advient de ces déchets soigneusement classés. Questions à la Une se décide à mener l’enquête pour savoir si et comment le déchet plastique est réellement revalorisé et recyclé. La réponse n’est pas toujours glorieuse et certaines de nos canettes de bière risquent de se retrouver enfouies sous la terre bien loin du lieu où elles ont été bues. Au risque de menacer la santé de millions de personnes.

En deuxième partie de soirée, QALU évoque un cas très concret pour introduire son sujet sur les dangers que représentent les pesticides. Habitant de Lille, Edmond Leduc souffre d’un cancer du système lymphatique. Pour lui, il ne fait aucun doute que sa maladie trouve son origine dans les produits épandus dans les champs voisins de son domicile. Pour faire entendre sa voix, Edmond a donc rejoint un collectif des victimes des pesticides des Hauts-de-France. Aucun regroupement de ce genre n’existe en Belgique, ce qui n’empêche pas de nombreux citoyens de s’inquiéter. Logique quand on sait que notre pays est un des plus grands consommateurs de pesticides du continent européen. QALU approfondit les interrogations des Belges pour clarifier la question des risques de ces substances “anti-nuisibles”.

Sur le même sujet
Plus d'actualité