Les Ardennes sur les traces des poètes

De Charleville-Mézières à Rethel, partez à la découverte des trésors de notre région sœur.

belgaimage-142613390-full

Des amoureux de leur terre natale, une bonne louche de curiosité, des forêts à perte de vue, des pierres chargées d’histoire et un soupçon de poésie… Vous mixez le tout et vous obtenez un fabuleux aperçu du département des Ardennes. La recette est simple, trois Ardennais – et fiers de l’être – partent à la découverte des immanquables de leur région en compagnie de spécialistes passionnés. Un enchaînement de récits courts, ou quand une histoire amène à une autre… Marion inaugure ainsi la visite à Charleville- Mézières, une ville située près de notre frontière, à 40 km à peine de Bouillon. De la place Ducale, un joyau d’architecture au centre-ville, Marion se rend en bord de Meuse, pour visiter la maison du poète Arthur Rimbaud. En périphérie de la ville, elle passe par un relais de poste du XVIIe siècle, à Launois-sur-Vence, et reprend des forces auprès d’un chef qui lui fait découvrir la “cacasse à cul nu”, plat typique à base de pommes de terre et de lard.

Se rapprochant un peu plus de la frontière belge, elle termine sa tournée à la forteresse médiévale de Sedan, l’un des plus grands châteaux forts d’Europe. Puis c’est à Philippe de nous emmener faire un tour au cœur du Massif ardennais. L’histoire de cette grande étendue forestière est intimement liée à la nôtre puisqu’elle fut au premier rang de l’invasion allemande pendant la Seconde Guerre mondiale. Enfin, on s’éloigne vers l’ouest et on retrouve Valérie près de Rethel, dans la ville qui a vu passer l’alter ego de Rimbaud, Paul Verlaine. À l’Auberge du Lion d’or, les deux amants se retrouvaient pour écrire ensemble. Petit à petit se révèlent ainsi les secrets d’une région encore peu touchée par le tourisme mais qui a tant à offrir pour qui décide de s’y aventurer. Un documentaire qui vaut le détour.

Sur le même sujet
Plus d'actualité