Espace : vers l’infini et au-delà 

Lors d’une journée des étoiles, Arte entame une "Odyssée interstellaire" passionnante.

belgaimage-134941673-full

Bellérophon n’est pas seulement le blaze d’un héros grec. C’est aussi celui de la première exoplanète découverte en 1995, à 50 années-lumière de la Terre dans la constellation Pégase. Il faudrait un sacré cheval cosmique pour lui rendre visite… Et les scientifiques envisagent de le construire. Ces derniers n’ont d’ailleurs pas que Bellérophon en ligne de mire: 3.000 (!) autres exoplanètes aux sobriquets moins romantiques (dernière en date: “LTT 1445Ab”, enchanté) ont été répertoriées depuis, et près d’un quart d’entre elles pourrait réunir les conditions nécessaires au développement de la vie… Elles sont l’objet du premier volet de L’odyssée interstellaire.

Si Mars n’abrite pas (encore) d’êtres vivants, elle héberge déjà des robots. Dimanche, National Geographic braque son télescope sur les adieux de l’astromobile Opportunity à la Nasa. Après 15 années de balades solitaires sur le sol martien – difficile de ne pas verser une larme en pensant à WALL-E -, elle a rompu le contact en juin 2018 mais a dépassé toutes les attentes en livrant de précieuses informations sur la géologie de la planète rouge.

Sur le même sujet
Plus d'actualité