Secrets de famille : le passager clandestin

Un documentaire utile, qui lève le voile sur le poids du mystère dans une famille.

1701befa-59ee-11e9-9606-c233179bd9ae_web_

Comment justifier des années de silence? Comment faire face à tant de moments d’incompréhension? Même si le secret de famille refait toujours surface, sa révélation est souvent dévastatrice. Vécu comme un traumatisme par les descendants, chacun d’eux doit vivre avec cette ombre dont ils aimeraient pourtant se défaire. Partagés entre le désir d’en savoir plus et l’angoisse d’en apprendre trop, des hommes et des femmes ont accepté de témoigner. Jean-Pierre, à qui on a toujours caché ses origines, a vécu avec ce fantôme pendant 70 ans. Orphelin de guerre, il a ressenti le besoin d’ouvrir son dossier d’adoption en 2013. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il a été placé dans une pouponnière nazie. “Jamais je n’aurais pensé venir de là”, confie-t-il. Fils d’un mili-taire allemand et d’une infirmière française, le retraité permet à la caméra de l’accompagner dans ses recherches.

Dans la famille d’Anne-Marie, les femmes se suicident ou souffrent de maladies mentales depuis trois générations. Décidée à enrayer la malédiction, elle va devoir remonter le temps lors d’un voyage très éprouvant. Arthur est porteur d’un lourd secret. Son père s’est suicidé en laissant une lettre qui explique son geste. Il n’a jamais pu en parler avec son frère. Ce cadavre dans le placard, il veut s’en débarrasser. Il a fait appel à la psychogénéalogie pour l’y aider. Bénédicte et son frère Raphaël ont une grande sœur, née d’une union interdite entre un moine et une religieuse. Cette femme, âgée de 50 ans, ne souhaite pas les rencontrer. Toutes ces histoires sont passionnantes, étonnantes, émouvantes, et intrigantes. On se rend compte grâce à ce documentaire de l’importance de parler du passé. Les secrets familiaux sont aussi concernés par le Complément d’enquête de ce jeudi 25 avril.

Sur le même sujet
Plus d'actualité