Questions à la Une : obésité, soins et travail

Focus sur la santé et le bien-être ce soir dans Questions à la une avec trois reportages inédits.

b6f907c6-5a9b-11e9-bdcb-e12994150ea6_web_

L ’obésité touche de plus en plus de personnes dans le monde au point que certains scientifiques prévoient qu’en 2045, un quart de la population mondiale sera obèse. En Belgique, un individu sur cinq est touché par ce fléau. Une augmentation de cas qui mène de plus en plus de personnes à se tourner vers la chirurgie de l’obésité. Anneau gastrique, sleeve, bypass: en dix ans, le nombre d’opérations a plus que doublé en Belgique. Leurs mérites sont vantés sur les réseaux sociaux et dans des reportages impressionnants où les “patients” perdent jusqu’à 50 kilos en quelques mois. On parle par contre peu des effets néfastes de ces procédures et de leurs conséquences lorsque les choses se passent mal.

Complications, carences alimentaires, détresse psychologique: le taux de suicide chez les patients opérés est multiplié par trois par rapport aux per– sonnes obèses non opérées. Malgré ces risques, le business de l’obésité est en plein boom et profite à des médecins peu scrupuleux. Une enquête inédite de Sophie Mergen et Guillaume Wollner. En deuxième partie de soirée, le maga-zine s’interroge sur l’avenir des soins à domicile. Face au coût important des maisons de retraite, la demande explose. Or, le secteur est gangrené par de nombreux maux: sous-financement, fraudes, rejet des discussions sur l’hospitalisation à domicile et mal-être grandissant chez les infirmiers. Les soins à domicile sont finalement un des grands défis de demain en matière de santé. Enfin, Question à la une se pose une dernière question intéressante: peut-on arrêter de travailler à 40 ans? Pour y répondre, l’émission propose le portrait de trois personnes qui y sont parvenues ou sont en chemin vers la retraite, parfois à l’âge seulement de 28 ans. Un reportage signé Arthur Lejeune.

Sur le même sujet
Plus d'actualité