Rendez-vous avec Téchiné

Le cinéaste André Téchiné accepte de sortir de ses films pour parler de lui. Émotion.

le_lieu_du_crime_belgaimage-126153534

Ce beau documentaire très cinématographique de Thierry Klifa, ancien critique devenu l’ami de Téchiné, réussit l’exploit de faire parler le très secret cinéaste des Roseaux sauvages, de Rendez-vous, Barocco… qui avoue d’entrée dans une ancienne interview ne penser qu’à “se renouveler, ne jamais rester cantonné, sans avoir peur de se contredire”. C’est sans doute sa vie dans un milieu bourgeois étriqué auprès d’une mère étouffante qui a provoqué un tel appel d’air chez lui. Tout cela, Téchiné le raconte sans contrainte, avec un humour classieux. À 76 ans, il paraît toujours aussi vif. Le résultat sans doute de sa “griffe” ciné qui mêle le romanesque, la jeunesse (son cheval de bataille) et les grands enjeux sociétaux qu’il évoque comme la génération sida, et partant, son homosexualité parfaitement assumée. Et se dessine sensiblement, au gré d’archives fameuses, la figure d’un homme libre, passionné fou de cinéma mais surtout de l’humain. Le portrait paraît hagiographique, mais tous les intervenants du doc (Adjani, Deneuve, Binoche, Auteuil…) semblent parler de la même voix: rencontrer Téchiné, c’est d’emblée respirer et changer de regard sur la vie. 

Sur le même sujet
Plus d'actualité