Brexit : deal or no deal?

Le traditionnel Questions à la une laisse la place à un docu dans les coulisses du Brexit.

brexit_2

Le 23 juin 2016, le Royaume-Uni vote pour une sortie de l’Union européenne. Lors d’un référendum historique, 52% des citoyens britanniques optent pour le Brexit. Le Premier ministre, David Cameron, en place depuis 2010, démissionne. Theresa May prend la tête du gouvernement. Un an plus tard, la chef du Parti conservateur confirme au Conseil européen la décision de son pays de quitter l’Union. Place aux négociations, point de départ du documentaire, coproduit par la RTBF, Brexit: The Clock Is Ticking. Pendant plus d’un an, le réalisateur belge Alain de Halleux a suivi Michel Barnier, le négociateur en chef pour l’Union européenne.

Du tunnel sous la Manche à la zone de libre-échange ou au fameux backstop (filet de sécurité) sur la frontière entre les deux Irlandes, le docu tente de mettre en lumière les plus grands points de divergence entre la Grande-Bretagne et l’Union européenne. À coup de négociations acharnées, Michel Barnier met tout en œuvre pour trouver un compromis viable pour éviter le “no deal”, une sortie du Royaume-Uni sans aucun accord avec l’Union. Aux quatre coins de l’Europe en repassant forcément par Bruxelles, l’ancien ministre français de l’Agriculture et ses équipes vont à la rencontre des représentants européens en prônant l’unité des États membres. Alain de Halleux réussit à merveille à vulgariser cette épreuve ô combien complexe sans laisser pour autant le visuel de côté. Soulagement lors de l’accord trouvé entre les différentes parties, mais aussi déception au moment du premier refus du Parlement britan– nique, le réalisateur parvient même à donner une réelle dimension humaine à ces personnalités politiques souvent sous le feu des projecteurs. Un documentaire remarquable d’une heure et demie à ne rater sous aucun prétexte.

Sur le même sujet
Plus d'actualité