Le petit Columbo illustré

Retour sur la vie de celui qui, quasi à lui seul, a emmené le lieutenant Columbo au panthéon de la télé.

peter_falk_belgaimage-146582764

Peter Falk est Columbo.” “Dieu merci nous avions Peter Falk. Sans lui, nous n’aurions jamais eu autant de succès.” Les intervenants de ce documentaire dressant le portrait du meilleur personnage de flic jamais imaginé à la télé sont unanimes, le lieutenant Columbo doit beaucoup à son interprète. Mais ont-ils fusionné au point d’empêcher Peter Falk de connaître une vie artistique sans Columbo? Cette question traverse le film tel un fil rouge enrichi par les biographies croisées de l’acteur et du personnage. Au cinéma, Falk a tourné avec Pollack, Capra et surtout Cassavetes. Principalement dans des rôles de criminels new-yorkais. Pas étonnant avec sa gueule de parrain de la mafia italienne et son goût pour l’imperméable, déjà. Spoiler alert: on verra Falk poignarder à mort un homme – car il en a tué des honnêtes gens avant d’arrêter les criminels. Son regard à la fois fuyant et pénétrant faisait en effet des merveilles dans ses rôles de caïds.

Un regard à qui Falk, et le lieutenant Columbo, doivent beaucoup, participant à une légende qu’il a construite en s’appuyant sur les aléas de la vie. À trois ans, l’acteur perd son œil droit à cause d’une tumeur à la rétine. Armé d’un œil de verre, qu’il aurait proposé à un arbitre qu’il trouvait mauvais lors d’un match de baseball, l’acteur américain a développé l’une des principales caractéristiques de son jeu, un certain sens de l’humour et une grande capacité de résilience. Lorsqu’après quelques rôles remarqués au cinéma, il obtient celui de Columbo, il décide d’y investir toute son énergie. Il sort le célèbre imper de son propre placard, choisit lui-même sa Peugeot 403 et se met au cigare. Son chien, sa femme aussi présente qu’invisible, sa jugeote et ses fameuses dernières questions continueront d’ancrer Columbo dans l’Histoire de la télé. En 52 minutes, le film un peu fourre-tout se révélera jouissif pour les fans, mais peut-être un peu trop poussé pour les autres.

Sur le même sujet
Plus d'actualité